Petites verrines en biscuit à madeleines

Coucou, c’est encore moi…

Il y a deux semaines, j’ai publié des photos d’une de mes dernières recettes réalisée avec les petits moules de chez Lekué que j’avais acheté sur le stand Cocoro au Salon Sugar de Bruxelles https://www.cocoroshop.it/it/pasticceria/stampi-silicone/stampo-cookie-glass-8pz-silicone.html.

Le Salon Sugar de Bruxelles était tout petit, en même temps, c’était la première fois qu’il était organisé et essuyait donc les plâtres, mais j’avais quand même réussi à craquer sur les petits moules individuels rouges. Quand je les ai vu, j’ai tout de suite imaginé toutes les possibilités de recettes à réaliser avec eux.

Comme un fait étrange, c’était aussi ma première rencontre avec le stand italien Cocoro… et, si vous avez fait le lien avec mon article d’hier relatif au Salon Sugar de Paris, vous avez du vous rendre compte que j’étais sur ce même stand… une coïncidence plus qu’incroyable, mais vraie… parfois il ne faut pas chercher à comprendre… en tout cas, c’est par un réel hasard que cette collaboration a eu lieu et j’en suis la plus heureuse.

Les petits moules « Cookie glass ou cookie shot » de chez Lekué https://www.lekue.com/fr/utensiles-de-cuisine/cookie-glass-2708.html, ce sont des petits moules individuels dans lesquels il est possible de réaliser toutes sortes de verrines mangeables salées ou sucrées. On peut y faire cuire toutes les pâtes à biscuits (pâte sablée, brisée, cookies.. ) on peut y mouler de la polenta,  du chocolat.. on peut aussi réaliser des petits verres à shot glacés.. pour faire court, on est juste limités par son imagination.

Jusque là je n’ai personnellement testé qu’une recette avec un biscuit à madeleine dont vous trouverez la recette ci-dessous et j’ai hâte d’en tester bien d’autres. Ma petite verrine était donc composée de biscuit madeleine, d’une délicieuse crème pâtissière, de morceaux de fraises et d’une chantilly au mascarpone.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour réaliser cette recette, il vous faudra réaliser votre crème pâtissière la veille et la placer au frigo pour qu’elle refroidisse. Je vous renvoie à ma recette qui se trouve ici -> https://claudiavousregale.com/2017/09/10/creme-patissiere/

Pour le biscuit madeleine, il vous faudra :

100g de sucre
2 oeufs
100g de farine T55
2g de levure chimique
100g de beurre fondu
zestes de citron jaune
une pincée de sel

Préchauffer le four à 200° en chaleur tournante.

Faire fondre le beurre et le laisser un peu refroidir.

Tamiser la farine et la levure ensemble dans un cul de poule.

Y ajouter les oeufs, le sucre, le sel et bien mélanger le tout pour obtenir une pâte bien homogène. Si vous n’avez pas assez d’huile de coude, vous pouvez tout mettre dans votre robot et le laisser travailler pour vous ;o)

Terminer en ajoutant le beurre fondu et les zestes de citron.

Mettre la pâte dans une poche à douille et en remplir les petits moules verrines et les placer au four pendant plus ou moins 15 minutes (toujours selon votre four).

A la sortie du four, la pâte à madeleine aura gonflé au delà du moule, il ne vous restera plus qu’à découper ce qui dépasse pour obtenir de jolis petits « verres » en pâte à madeleine.

Bien nettoyer les fraises, les découper en petits morceaux et les sucrer si nécessaire. Les placer au frais le temps de faire monter la chantilly.

Pour réussir une chantilly à coup sur, il faut une crème liquide à plus de 30% de MG, sinon elle ne montera jamais. Un autre truc pour que tout se passe bien, c’est de placer le bol de votre robot et son fouet au frigo voire au congélateur avant de les utiliser.

Pour la chantilly mascarpone, il vous faudra :

25 cl de crème liquide à 33% MG
250g de mascarpone
44g de sucre

Tout mettre dans le bol du robot et fouetter jusqu’à obtention d’une chantilly bien ferme puis la mettre dans une poche à douille et la réserver au frigo.

Montage

Reprendre la crème pâtissière et la fouetter pour la détendre. La placer dans une poche à douille.

Prendre les petits gobelets en pâte à madeleine, y pocher un peu de crème pâtissière puis venir y ajouter des fraises. Remettre un peu de crème pâtissière jusqu’à ras bord du gobelet et finir par couvrir de chantilly.

Ensuite, libre à vous de décorer vos verrines avec des petites fleurs comestibles par exemple, des morceaux de fraises, une feuille de menthe… et voilà un joli dessert à l’assiette ou l’un des éléments de votre café gourmand ;o)

Il ne vous reste plus qu’à vous régaler!

Bientôt d’autres recettes à venir ;o) restez connectés!

Cake marbré

Hello tout le monde, je vais vous livrer ici la recette de mon cake marbré que j’ai fait hier et posté sur instagram ainsi que sur ma page FB et que, depuis, tout le monde veut savoir faire.

Vous allez voir, c’est super simple et surtout super bon. Pour le goûter ou le petit déjeuner, c’est le top du top!

Ingrédients

120g de beurre mou
170g de sucre
190g de farine
2 càc rases de levure chimique
50g de lait
3 oeufs (moyens)
1 càc de vanille liquide
12g de rhum

16g de cacao amer en poudre + 12g de lait

 

Préchauffer le four à 200°C

Travailler le beurre en pommade (au besoin le ramollir en le passant quelques secondes au micro ondes)

Ajouter le sucre, puis les oeufs, la farine, la levure et enfin les 50g de lait, le rhum et la vanille et rendre la pâte homogène.

Une fois qu’elle est bien homogène, la séparer en deux et ajouter le cacao et les 12g de lait dans l’une des deux.

Bien beurrer et fariner* un moule à cake d’à peu près 24 cm. Y déposer 2 grosses  cuillères à soupe de pâte au chocolat, puis 2 grosses cuillères de pâte nature et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte. Si possible terminer par la pâte à la vanille.

* Petite astuce : si vous avez peur que votre moule attache malgré qu’il soit bien beurré, n’hésitez pas à ajouter une bande de papier sulfurisé dans le fond du moule et vous aurez un démoulage vraiment impeccable.

Placer au four pendant 10 minutes à 200°C et baisser la température à 180°C puis cuire encore 35 minutes.

Si vous vous y mettez maintenant, il sera prêt pour votre 4 heure ;o)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ragoût de boeuf, carottes et pommes de terre

Allez, soyons fous… encore une recette aujourd’hui… Il fait super froid ces derniers temps et quoi de mieux qu’un bon plat mijoté pour se réchauffer de l’intérieur?

Bon d’accord, ce n’est pas un plat rapide à faire qu’on peut se décider à faire à la dernière minutes, mais ça reste un plat qui cuit tout seul sans qu’on soit obligé de rester devant et en plus il plaît à tout le monde.

Pour 6 personnes :

1,5kg de viande de boeuf (pour bourguignon)
1 oignon
4 carottes
2,5kg de pommes de terre Charlotte (à la maison j’ai des patators, ils adorent ça donc je mets la dose mdrrrrrrrrr)
4 càs de farine
une petite boîte de concentré de tomate
un bouquet garni
sel, poivre, paprika, piment doux
1,5 litre de bouillon de boeuf

Réalisation

Si vos morceaux de viande sont trop gros, n’hésitez pas à les recouper (en morceaux de 2x2cm par exemple).

Mettre un peu d’huile d’olive et de beurre dans le fond de votre casserole et y mettre la viande à rissoler quelques minutes. Il faut qu’elle colore un peu.

Pendant ce temps-là, émincer l’oignon, éplucher les carottes et les couper en rondelles.

Une fois les morceaux de viande légèrement colorés, les réserver avec leur jus de cuisson.

Rajouter un peu d’huile d’olive et de beurre dans la casserole et y faire fondre l’oignon émincé, puis ajouter les carottes et les faire suer quelques minutes en remuant.

Remettre la viande et son jus dans la casserole . Parsemer de farine puis mélanger à nouveau pour bien incorporer la farine aux ingrédients.

Saler (moi j’utilise de la fleur de sel), poivrer, ajouter le bouillon, le concentré de tomate, le bouquet garni (laurier et thym). Selon vos goûts, vous pouvez rajouter du paprika et du piment doux qui vont relever le plat.

Remuer, amener le tout a ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser mijoter pendant minimum 1h30.

Profitez-en pour éplucher vos pommes de terre, les découper en gros morceaux et les réserver dans l’eau froide.

Si vous avez l’occasion de passer devant votre casserole pendant le temps de cuisson, il n’est pas interdit de touiller votre ragoût au passage.

Au bout d’une heure trente, il est temps d’ajouter les pommes de terre à votre ragoût. Si nécessaire n’hésitez pas à rajouter un peu d’eau car les pommes de terre doivent être recouvertes de liquide pour bien cuire.

Remuer et laisser à nouveau cuire pendant au moins 40 minutes pour que vos pommes de terre soient bien fondantes.  Et, comme je dis toujours, goûtez votre plat et ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

Il ne vous reste plus qu’à vous régaler.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Amuse-bouche croustillant au Beaufort

La semaine dernière j’ai été invitée chez Cactus à Windhof pour un atelier culinaire made by Miele.

La première recette que nous avons réalisée était des petits croustillants au Beaufort. Comment vous dire…. un vrai régal. Facile, simple, rapide et surtout efficace.

En apéritif, en entrée ou même en plus grande version accompagnés d’une salade, vous régalerez vos convives à coup sur !

 

Voici la recette pour 4 personnes :

1 paquet de pâte filo (1 paquet pour 16 personnes)
100g de feuilles de bettes ou d’épinards
50g de Beaufort
2 oeufs
1 échalote
10cl de crème fraîche
10g de beurre
Sel, poivre

Préchauffer le four à 180°

Trier et laver les feuilles de bettes et les hacher.

Peler et hacher finement l’échalote et les faire revenir dans une noix de beurre pendant 5 minutes.

Rajouter un peu de beurre et incorporer les feuilles de bettes hachées.

Saler, poivrer et faire cuire pendant 5 minutes à feu pas trop vif.

 

Ajouter la crème, laisser réduire, puis réserver dans un bol et garder la poêle pour les oeufs.

 

 

Battre les oeufs, saler, poivrer.

 

Reprendre la poêle et y faire fondre une noix de beure, puis y verser les oeufs battus et remuer pour obtenir des oeufs brouillés.

 

Râpez le Beaufort en une mouture assez grosse.

 

 

Hors du feu, mélanger les bettes, les oeufs et le Beaufort et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

 

Découper 4 carrés dans les feuilles de filo. Y déposer un peu de préparation sur la pâte, rabattre les deux côté et roulez en serrant bien.

Mettre au four pendant 10 à 12 minutes selon votre four et régalez-vous !

 

Mini financiers thé Matcha, pistaches et framboises

Allez, c’est reparti pour une année gourmande. Voici une recette que tout le monde a adoré à la maison. Après avoir décoré mes bûches de Noël, il me restait des framboises et je cherchais quoi en faire pour éviter le gaspillage.

J’ai pris une recette de financiers, j’y ai ajouté du thé Matcha, des pistaches concassées et mes fameuses framboises… et le résultat est franchement concluant.

Voici la recette :

Ingrédients

185g de beurre
6 blancs d’oeufs
120g de poudre d’amandes
240g de sucre glace
110g de farine
1 càc de thé Matcha
des pistaches décortiquées hachées (non salées évidemment)
des framboises

Réalisation

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il devienne noisette (c’est-à-dire attendre qu’il ait fini de chanter/crépiter) et laisser refroidir.

Monter les blancs en neige bien mousseux mais surtout pas trop fermes.

Ajouter la poudre d’amandes, le thé Matcha, le sucre glace, la farine et le beurre fondu.

Bien mélanger et remplir les moules à mini financiers au trois quarts.

Enfoncer une framboise dans chaque alvéole et parsemer de pistaches hachées.

Faire cuire une quinzaine de minutes, sortir du four, laisser reposer quelques minutes avant de démouler. Placer sur une grille pour les faire refroidir.

Saupoudrer de sucre glace, disposer sur un joli plat de service et déguster bien évidemment 🙂

Mannalas, Mannele ou encore BoxMenchen

Mannalas ou Mannele, selon que l’on soit dans le Haut-Rhin ou le Bas-Rhin et la Moselle, ou encore BoxMenchen au Luxembourg, traditionnellement réalisés pour la Saint-Nicolas, les petits pains au lait en forme de petits bonhommes font autant plaisir aux petits qu’aux grands quand l’heure du goûter arrive.

Ces petits bonhommes tous moelleux peuvent accompagner le chocolat chaud du goûter des enfants ou faire l’objet d’un goûter familial ou entre ami(e)s autour d’un bon bol de café ou d’une tasse de thé.

On peut très bien les enrichir de raisins secs ou encore de pépites de chocolat pour les rendre encore plus gourmands.

Aujourd’hui, je vous donne la recette pour que vous puissiez les préparer chez vous.

Ingrédients

600g de farine (T55)
1 sachet de levure de boulanger sèche
33cl de lait tiède
80g de sucre
1 oeuf
100g de beurre mou

Pour la dorure : 1 jaune d’oeuf et une cuillère à soupe de crème entière liquide.

Quelques pépites de chocolat.

Préparation

Faire tiédir le lait au micro-onde pour y délayer ensuite la levure.

Dans le bol de votre robot batteur, ajouter la farine, le sel, le sucre et l’oeuf, puis commencer à pétrir (au crochet).

Ajouter le beurre sans cesser de pétrir puis ajouter progressivement le lait avec la levure délayée.

Pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et non collante.

Bouler la pâte, couvrir d’un torchon ou de film alimentaire et laisser lever la pâte à l’abri des courants d’air pendant au moins 1h30. La pâte doit au moins doubler de volume.

Une fois la pâte bien levée, la dégazer en l’aplatissant avec le plat de la main sur le plan de travail légèrement fariné.

La remettre en boule et la peser. Ensuite, selon le nombre de petits bonhommes que vous désirez faire, détailler 10 ou 12 pâtons si possible de même poids (il vous suffit de diviser le poids de la totalité de votre pâte par 10 ou par 12 et de peser chaque pâton que vous détaillez).

Former des boudins avec vos pâtons en les roulant toujours dans le même sens (toujours vers l’avant). Avec le tranchant de la main, appuyer un peu plus fort à l’extrémité de votre « boudin » pour former la tête du bonhomme toujours en roulant votre boudin vers l’avant, puis former les bras et les jambes à l’aide de ciseaux.

Déposer les bonhommes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et les laisser encore pousser une bonne heure toujours à l’abri des courants d’air.

Préchauffer le four à 180°.

Battre le jaune d’oeuf avec la crème puis dorer généreusement les bonhommes.

Ensuite, coller les pépites de chocolat pour former le visage et quelques boutons sur le ventre des bonhommes. Laissez parler votre gourmandise et vos envies de décoration.

Cuire les bonhommes pendant 15 minutes puis les laisser refroidir sur une grille.

Vous n’avez plus qu’à préparer le café, le thé ou le chocolat chaud, appeler tout le monde et vous mettre à table pour les déguster. Vous verrez, ils vont disparaître comme par enchantement et on vous en redemandera sans fin(faim).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Petits sablés viennois

Hello les gourmand(e)s,

Après les spritz de l’autre jour, les manalas d’hier, cet après-midi j’ai fait 3 fournées de petits sablés viennois.

Il faut dire qu’avec ce temps, à part rester collée à la cheminée, l’autre meilleur endroit pour rester au chaud, c’est bien d’être devant son four ou ses fourneaux, non? :o)

Et puis, Noël est à notre porte.. c’est donc le bon moment pour faire plein de petits gâteaux de Noël! (il faut bien que je trouve une justification à mes envies de pâtisser aiguës…. )

Alors voilà, vu qu’une amie m’a demandé la recette après les avoir goûtés, je vous la mets en ligne encore ce soir.

Ingrédients

250g de beurre doux ou demi-sel
100g de sucre glace
1 pincée de sel
3 cuillères à soupe de blancs d’oeuf (équivalent à peu près à 1 blanc)
290g de farine

Réalisation

Ramollir le beurre soit en le sortant bien à l’avance du frigo soit en le passant quelques secondes au micro-ondes. Mais attention, il est bien question de ramollir le beurre mais pas de le faire fondre, sinon le résultat ne sera pas pareil…

Placer le beurre ramolli dans la cuve du batteur, y incorporer le sucre glace et la pincée de sel. Battre le tout avec la feuille du robot et non avec le fouet jusqu’à ce que ça blanchisse.

Une fois que le beurre est bien blanc, ajouter les 3 cuillères à soupe de blanc d’oeuf et continuer à battre.

Ajouter la farine en 3 ou 4 fois et laisser tourner le robot quelques minutes lentement.

Mettre la pâte obtenue dans une poche à douille munie d’une grosse douille cannelée et dresser les biscuits sur une plaque recouverte soit d’une silpat soit de papier de cuisson.

Cuire ensuite à 190° pendant 10 à 12 minutes selon votre four.

Vos petits biscuits doivent être dorés.

Si vous les aimez avec du chocolat, faites fondre du chocolat noir au bain marie en veillant à réaliser une courbe de température. Fondre le chocolat en n’excédant pas une température entre 45° et 50°, laisser refroidir à 27° puis faire remonter la température entre 31° et 34° toujours au bain marie en remuant bien le chocolat avec une spatule.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à tremper vos biscuits refroidis dans le chocolat et de les reposer sur vos plaques pour que le chocolat fige.

Si vous voulez encore plus de gourmandise, n’hésitez pas à les passer ensuite dans la poudre de noix de coco.

Avec le reste du chocolat fondu, j’ai fait quelques mendiants.. rien ne se perd ;o)

Maintenant il ne vous reste plus qu’à déguster vos petits biscuits avec un bon café ou un bon thé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.