Le Salon du Chocolat à Paris

Il est temps que je vous raconte ma visite au Salon du Chocolat qui avait lieu au Parc des Expositions de Paris-Porte de Versailles du 28 octobre au 1er novembre 2017.

Je ne sais pas à quand remonte mon envie d’y aller au moins une fois et mon voeu s’est enfin réalisé samedi 28 octobre.

De là où nous étions hébergés, la rue du Faubourg St Honoré, nous avions un accès direct à la ligne 12 du Métro qui nous conduisait directement à l’entrée du Parc des Expositions au bout de 13 stations quand même. Du coup, j’étais devant l’entrée du Salon dès l’ouverture et y ai passé la journée. Et oui, quand on aime on ne compte pas et surtout on ne voit pas le temps passer…

J’avais peur de devoir faire la queue pendant des heures avant de pouvoir rentrer, mais il faut reconnaître que l’organisation était parfaite et que nous sommes rentrés très rapidement malgré le monde présent avec la même envie que moi.

Le Salon du Chocolat dont le thème cette année est : « Et si les chocolatiers et pâtissiers étaient les Nouveaux Aventuriers? » se déroule sur deux étages. Le rez-de-chaussée qui accueille entre autres le village BtoB pour les professionnels, quelques exposants et un espace dédié aux enfants, le Salon du Chocolat Junior et à l’étage on y retrouve une majorité d’exposants, le cacao show, le Pastry show et la librairie.

Il faut savoir que le Salon du Chocolat de Paris c’est au moins 500 participants de 60 pays différents, 200 chefs internationaux dont les plus grands noms de la chocolaterie et de la pâtisserie réunis, 5 jours de show sur 20.000m2, la plus grande offre de chocolats venus des 5 continents et la présence des pays producteurs de cacao. Un vrai voyage de tous les sens et un rendez-vous incontournable pour tous les amoureux et passionnés de chocolat !

Au cours du salon il est possible de participer gratuitement aux dégustations et animations « stars »  proposées en libre accès, il y a chaque jour un défilé de robes en chocolat, des Pastry show, des conférences, des ateliers gourmands, des spectacles permanents sans oublier des dédicaces d’auteurs à la Librairie Gourmande.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai pris plein de photos tout au long des différentes allées du Salon pour essayer de vous illustrer tout ça sans vous bassiner de trop avec des mots. Vous pourrez les découvrir en diaporama tout au long de cet article en espérant qu’elles vous plairont et vous donneront envie d’aller visiter ce merveilleux Salon l’année prochaine.

Passionnée par la pâtisserie, vous imaginez bien que j’ai passé beaucoup de temps au Pastry Show où j’ai pu voir entre autres Nicolas Bernardé http://nicolas-bernarde.com/ qui nous a montré comment réaliser un de ses cakes et qui nous a donné quelques astuces au passage pour ne jamais rater un cake comme l’importance du mode de cuisson à la vapeur, la basse température et le temps de cuisson… Il nous a aussi donné une astuce bien utile et que je ne connaissais pas pour savoir combien d’appareil à cake on peut mettre dans un moule sans que ça ne déborde à la cuisson car bien souvent les recettes ne le précisent pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’astuce est pourtant toute simple, n’oubliez pas de la noter ou de la retenir… il vous suffit de prendre votre moule, de le mettre sur une balance et de peser le poids du liquide que vous pouvez mettre à l’intérieur. Par exemple, si vous pouvez mettre 1 litre de liquide dans votre moule, divisez cela par deux et vous saurez que vous pouvez mettre 500g de pâte à cake dans votre moule. De cette façon, il cuira bien harmonieusement (il sera bien cuit à coeur), il ne débordera pas du moule et ne craquera pas non plus. Si vous comme moi vous n’avez pas encore un four vapeur, il vous suffira de mettre un récipient rempli d’eau dans votre four pendant la cuisson de votre cake ce qui lui apportera un moelleux extraordinaire.

Après chaque démonstration, une dégustation était offerte pour au moins 250 personnes. Par contre, si on n’est pas gourmand, pas la peine d’aller au Salon du Chocolat car, outre ces dégustations après chaque atelier, il était aussi possible de se laisser sustenter à chaque stand du Salon… l’enfer et le paradis réunis dans un même endroit! L’enfer pour la tentation omniprésente et le paradis pour la beauté de tout ce qui est exposé, pour le goût, les saveurs, les odeurs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ceux qui me suivent sur FB ou sur Instagram, vous avez pu voir que j’ai aussi eu l’occasion de parler avec Mercotte https://www.mercotte.fr/, de voir Cyril Lignac http://www.cyrillignac.com/ en dédicace, harcelé et débordé par ses fans ainsi que Christophe Adam http://leclairdegenie.com/content/7-christophe-adam  dont j’ai pu déguster les fameux éclairs de génie…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme vous l’avez bien compris, la crème des chocolatiers comme :

Cyril Lignac, Jean-Paul Hévin, Stéphane Bonnat, Patrice Chapon, François Pralus, Arnaud Lahrer, Jean-Philippe Darcis, Vianney Bellanger, Vincent Guerlais, Philippe Bernachon, Philippe Bel, Marou Chocolatier, Bruno le Derf, Laurent Duchêne, Frédéric Marr, Jean-Charles Rochoux, Franck Kestener, Hasnaa Ferreira, Aurélien Trottier, Georges Larnicol

et des Chefs incontournables et Jeunes Talents comme :

Thierry Marx** (Mandarin Oriental), Christophe Adam (l’Eclair de Génie), Nicolas Bernardé, Philippe Conticini, Michael Bartocetti (Shangri-La Hôtel**), François Daubinet (Fauchon), Yohann Caron (Le Meurice **), Guillaume Sanchez (Nomos), les élèves de l’école Ferrandi Paris, Nicolas Paciello (Prince de Galles*), Angelo Musa et Alexandre Dufeu (Plaza Athénée***), Maxime Frédéric (Hôtel George V***), Johan Giacetti (Dalloyau), Cyril Gaidella & Enzo Franzi (Champion de France du dessert professionnel 2017 et Champion de France du dessert junior 2017), Gontran Cherrier, Kevin Ligot (Mixomania Paris), Eric Vergne (La Chocolaterie de Montbéliard), Bérénice Leconte (VG Pâtisserie), Mercotte, Christophe Felder, Pierre-Sang Boyer, Simone Zanoni (Le George*), Claire Verneil, Christelle Brua (Le Pré Catelan**), les candidats du Meilleur Pâtissier et bien d’autres encore…était présente.

A l’approche des fêtes de fin d’année (et oui dans moins de deux mois Noël sera déjà derrière nous), les bûches de Noël font l’objet de toutes les attentions et il était possible de retrouver quelques-unes des plus belles réalisations de l’hiver 2017 à l’espace exposition intitulé « Bûche, o ma bûche! »… de réelles oeuvres d’art éphémères à déguster mais rien qu’avec les yeux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme vous pouvez le constater, il y a de quoi être intarissable sur le sujet et passer un merveilleux moment sur place.. l’année prochaine, je vous le dis, j’essaierai d’y aller plusieurs jours pour prendre le temps d’en voir plus encore. Par contre, il faudra que j’essaie de trouver des invitations, parce que 14 euros par personne c’est tout de même un budget en plus du voyage et de l’hébergement (sauf si comme moi vous avez la chance de pouvoir être hébergé gracieusement) sans compter sur les tentations et les achats compulsifs sur place (mdrrrrr) .

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 réflexions au sujet de « Le Salon du Chocolat à Paris »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.