Terrine de saison au dindonneau et aux poireaux

Mercredi, mon fils ainé s’est pacsé avec sa chérie et pour marquer le coup, je me suis mise aux fourneaux pour leur concocter un petit repas de fête en attendant de faire plus grand s’ils se marient un jour.

C’est la première fois que je faisais cette recette, mais je l’avais sous le coude depuis un temps déjà car je voulais la faire à Noël et je me suis donc dit que c’était l’occasion ou jamais de la tester. L’avantage de cette recette, c’est qu’on peut la préparer la veille, ce qui fait une chose en moins à faire le jour même.

En tous cas, recette validée par tous les convives présents mercredi soir !

Pour la réaliser chez vous aussi, il va vous falloir :

400g de filet de dindonneau
400g de chair à saucisse
au moins 15 tranches très fines de lard fumé
3 poireaux
3 échalotes
10 cl de cognac ou armagnac
50g de pistaches décortiquées
4 oeufs
du beurre, du sel et du poivre

On commence bien entendu par nettoyer les poireaux, les émincer finement et les faire fondre ensuite dans une sauteuse avec le beurre pendant une dizaine de minutes en couvrant. Un peu de sel, un peu de poivre et on remue de temps en temps et on veille bien à ne pas faire colorer les poireaux.

Préchauffer le four à 200°

Peler les échalotes.

Dans un robot mixeur, un blender ou dans n’importe quel autre appareil qui hache la viande, mixer les échalotes avec le dindonneau, la chair à saucisse, les œufs, le cognac ou l’armagnac.

Saler et poivrer.

Ajouter la fondue de poireaux et les pistaches concassées grossièrement, puis remuer.

Il ne reste plus qu’à tapisser la terrine (moi j’ai utilisé un moule à cake) avec les tranches de lard fumée puis garnir avec la farce au dindonneau en tassant bien. Puis rabattre les tranches de lard pour fermer la terrine.

Placer la terrine dans un plat à four et verser de l’eau dans le plat à four jusqu’à mi-hauteur de la terrine (faire un bain-marie quoi), puis enfourner pour 1h30.

A la sortie du four, laisser tiédir et démouler.

Comme dit précédemment, servir la terrine le lendemain, accompagnée d’une salade, et/ou de cornichons, elle n’en sera que meilleure encore.

Vous n’avez plus qu’à vous régaler !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Risotto au gorgonzola et sa chips de pancetta

Cette année, à Noël, j’ai décidé de refaire à la demande de tout le monde, mon risotto au gorgonzola agrémenté de sa chips de pancetta.

Ici, vu que le risotto est un plat qui normalement se prépare à la minute, je vous conseille de le précuire en arrêtant sa cuisson au bout de 15 minutes et de terminer sa cuisson quelques minutes avant de le servir, sinon vous allez devoir laisser vos invités seuls pendant au moins 20 minutes.

Pour 6-8 personnes :

500g de riz Arborio spécial risotto
1 litre de bouillon de poule reconstitué avec 2 cubes
2 échalotes
20cl de vin blanc
20g de beurre
20cl de crème liquide
200g de gorgonzola
12 tranches de pancetta
sel et poivre

Commencer par reconstituer 1 litre de bouillon de poule en portant l’eau à ébullition et en y plongeant les deux cubes.

Pendant ce temps-là, émincer finement les deux échalotes et les faire suer dans le beurre chaud sans les colorer.

Ajouter le riz et remuer jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

Déglacer avec le vin blanc puis laisser réduire un peu.

Ajouter le bouillon de poule à l’aide d’une louche, petit à petit, en remuant sans cesse.

Stopper la cuisson au bout de 15 minutes, couvrir et réserver.

Enfourner les tranches de pancetta disposées sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson et les faire sécher à 165° en veillant bien qu’elles ne brûlent pas. On veut

juste qu’elles deviennent croustillantes.

Quand il est temps de servir votre risotto, chauffer à nouveau le reste de bouillon (environ la quantité d’une louche), le verser dans le riz et reprendre doucement sa cuisson.

 

En même temps, faire chauffer la crème liquide dans une petite casserole, y ajouter le gorgonzola découpé en cubes et le faire fondre.

Il ne reste plus qu’à ajouter la crème et le gorgonzola fondu à votre risotto et à bien remuer pour obtenir un beau riz bien crémeux.

 

 

Saler, poivrer, goûter et ajuster l’assaisonnement si nécessaire. N’oubliez pas que la pancetta est salée et poivrée 😉

Laisser reposer quelques minutes, puis répartir le risotto dans de jolies verrines ou sur une assiette et venir y déposer une ou deux tranches de pancetta et servez vos convives.

Bonne dégustation !

Oeuf parfait en couette moelleuse de petits pois et poêlée de champignons

C’est tellement bon et facile à faire que je suis obligée de partager cette recette avec vous.

Si vous me suivez, vous savez que c’est dans un atelier culinaire organisé par Miele à Luxembourg que j’ai eu la chance de réaliser cette recette exquise.

Ingrédients pour 4 personnes

600g de petits pois frais
100g de pancetta
1 barquette affila cress (pour la déco)
4 oeufs
200g de pleurottes
5-10g de beurre
huile d’olive
un peu de crème liquide (ma touche perso)
sel, poivre

Si vous avez un four à vapeur, placer les oeufs en coquille dans un récipient perforé et les cuire 1h à 65°C.

Si vous n’avez pas de four à vapeur, comme moi, pocher les oeufs directement dans de l’eau frémissante une fois que toutes les autres cuissons (petits pois, poêlée de champignons..) sont terminées.

 

 

Nettoyer les champignons, les couper en petits morceaux et les faire revenir dans un peu de

beurre, saler et poivrer.

Couper la pancetta en petits morceaux et la rajouter dans la poêlée de champignons, faire fondre et réserver.

 

 

Cuire les petits pois frais à l’anglaise (dans un grand volume d’eau salé pendant 8 à 10 minutes) ou à la vapeur si vous préférez pendant 6 minutes à 100°C.

Mixer les petits pois, ajouter un peu de beurre et un peu de crème chauffée au préalable (ça c’est ma touche personnelle) et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

 

 

 

 

 

Dresser la crème de petits pois dans une assiette creuse, puis disposer l’oeuf au milieu et parsemer autour de champignons et de pancetta puis décorer avec de l’affila cress.

Amuse-bouche croustillant au Beaufort

La semaine dernière j’ai été invitée chez Cactus à Windhof pour un atelier culinaire made by Miele.

La première recette que nous avons réalisée était des petits croustillants au Beaufort. Comment vous dire…. un vrai régal. Facile, simple, rapide et surtout efficace.

En apéritif, en entrée ou même en plus grande version accompagnés d’une salade, vous régalerez vos convives à coup sur !

 

Voici la recette pour 4 personnes :

1 paquet de pâte filo (1 paquet pour 16 personnes)
100g de feuilles de bettes ou d’épinards
50g de Beaufort
2 oeufs
1 échalote
10cl de crème fraîche
10g de beurre
Sel, poivre

Préchauffer le four à 180°

Trier et laver les feuilles de bettes et les hacher.

Peler et hacher finement l’échalote et les faire revenir dans une noix de beurre pendant 5 minutes.

Rajouter un peu de beurre et incorporer les feuilles de bettes hachées.

Saler, poivrer et faire cuire pendant 5 minutes à feu pas trop vif.

 

Ajouter la crème, laisser réduire, puis réserver dans un bol et garder la poêle pour les oeufs.

 

 

Battre les oeufs, saler, poivrer.

 

Reprendre la poêle et y faire fondre une noix de beure, puis y verser les oeufs battus et remuer pour obtenir des oeufs brouillés.

 

Râpez le Beaufort en une mouture assez grosse.

 

 

Hors du feu, mélanger les bettes, les oeufs et le Beaufort et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

 

Découper 4 carrés dans les feuilles de filo. Y déposer un peu de préparation sur la pâte, rabattre les deux côté et roulez en serrant bien.

Mettre au four pendant 10 à 12 minutes selon votre four et régalez-vous !

 

Concours La Forêt Noire revisitée

Samedi 5 mars, je suis inscrite au concours organisé par Zodio Waves qui consiste à présenter une Forêt noire revisitée pour 6 personnes.

En quelques mots, voici comment va se dérouler le concours:

de 16h45 à 17h00, accueil des candidats et du jury, mise en place des entremets sur le buffet

de 17h00 à 17h15, exposition au public.

17h15, début de la notation par le jury (10 points seront attribués à l’esthétique et 10 points pour le goût)

17h45, nomination du vainqueur puis un petit verre nous sera offert afin de pouvoir échanger avec les membres du jury, puis à 18h00 tous les entremets présentés partiront pour les restos du coeur afin d’y être distribués le soir même.

Voilà, j’ai hâte de voir toutes les réalisations des autres candidat(e)s et le stress monte.

Je ne manquerai pas de vous dire si mon entremet aura été apprécié ou pas.