Cheesecake aux speculoos

Si vous me suivez, vous devez savoir que l’une de mes pâtisseries préférées est le cheesecake. Hélas, je n’en fais pas souvent parce que chez moi, je suis la seule à aimer ça….. eh oui, mes hommes n’en sont pas fans.

N’empêche, j’ai testé la recette que Delhaize https://www.delhaize.be/fr-be/recettes/recetteDetails/Cheesecake-classique-aux-speculoos/r/Cheesecake-klassiek-met-speculaas a publié sur son site dernièrement..(ben oui, j’ai craqué mdrrrrrrrr…) et je peux vous dire qu’elle est validée par toutes les personnes qui l’ont goûtée.

Alors, je vous la donne ici et vous la recommande.

Par contre, il va vous falloir être patients avant de la déguster….

Temps de préparation : 20 min + 1.15 h de cuisson + 1 h de refroidissement + 12 h de repos

Ingrédients:

  • 2 jaunes d’œufs
  • 225 g de spéculoos
  • 600 g de fromage frais nature (type philadelphia)
  • 25 cl de crème fraîche
  • 150 g de sucre de canne
  • 50 g de beurre
  • 3 œufs entiers

 Préparation:

  1. Préchauffer le four à 200°C.
  2. Chemiser un moule démontable de 24 cm de diamètre avec du papier cuisson.
  3. Réduire les spéculoos en poudre au robot (ou en les écrasant au rouleau à pâtisserie, enfermés dans un sachet congélation).
  4. Ajouter le beurre coupé en morceaux et mélanger du bout des doigts, jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Verser dans le moule et tasser dans le fond, en remontant un peu sur les bords.
  5. Fouetter le fromage frais avec la crème, le sucre, les œufs entiers et les jaunes.
  6. Verser dans le moule et enfourner 15 min à 200°C.
  7. Baisser la température à 100 °C et poursuivre la cuisson durant 1 h.
  8. Éteindre le four et y laisser refroidir le cheesecake pendant 1 h.
  9. Laisser ensuite reposer 12 h au frigo.
  10. Servir frais. Accompagné d’un coulis de fruits rouges et de fruits rouges c’est encore meilleur.

Petite astuce

  • Afin d’éviter de vous débattre avec le papier cuisson dans le moule, c’est très simple, il vous suffit d’humecter légèrement le moule et le papier y adhèrera sans problème !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cake marbré

Hello tout le monde, je vais vous livrer ici la recette de mon cake marbré que j’ai fait hier et posté sur instagram ainsi que sur ma page FB et que, depuis, tout le monde veut savoir faire.

Vous allez voir, c’est super simple et surtout super bon. Pour le goûter ou le petit déjeuner, c’est le top du top!

Ingrédients

120g de beurre mou
170g de sucre
190g de farine
2 càc rases de levure chimique
50g de lait
3 oeufs (moyens)
1 càc de vanille liquide
12g de rhum

16g de cacao amer en poudre + 12g de lait

 

Préchauffer le four à 200°C

Travailler le beurre en pommade (au besoin le ramollir en le passant quelques secondes au micro ondes)

Ajouter le sucre, puis les oeufs, la farine, la levure et enfin les 50g de lait, le rhum et la vanille et rendre la pâte homogène.

Une fois qu’elle est bien homogène, la séparer en deux et ajouter le cacao et les 12g de lait dans l’une des deux.

Bien beurrer et fariner* un moule à cake d’à peu près 24 cm. Y déposer 2 grosses  cuillères à soupe de pâte au chocolat, puis 2 grosses cuillères de pâte nature et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte. Si possible terminer par la pâte à la vanille.

* Petite astuce : si vous avez peur que votre moule attache malgré qu’il soit bien beurré, n’hésitez pas à ajouter une bande de papier sulfurisé dans le fond du moule et vous aurez un démoulage vraiment impeccable.

Placer au four pendant 10 minutes à 200°C et baisser la température à 180°C puis cuire encore 35 minutes.

Si vous vous y mettez maintenant, il sera prêt pour votre 4 heure ;o)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gaufres légères

Coucou les gourmand(e)s,

de plus en plus quand je pâtisse, j’essaie de désucrer un maximum mes recettes.

Aujourd’hui j’ai fait un test de recette de gaufres très très légères. Non seulement il n’y a pas un gramme de sucre dans la recette mais il n’y a pas de beurre non plus. Par contre, il y a des oeufs mais plus « light »  en sucre et matière grasse je crois que ça n’existe pas.

Après, pour ceux qui aiment le sucre, il est toujours possible de saupoudrer vos gaufres avec du sucre glace ou d’ajouter de la pâte à tartiner dessus et comme ça tout le monde sera content. Les personnes qui doivent surveiller leur taux de sucre pourront se régaler autant que ceux qui n’ont pas (encore) besoin de le faire.

De plus, quand je vous dis qu’elles sont légères, outre le fait de l’être au travers des ingrédients, elles sont légères comme des plumes.

Allez, trêve de bavardages, passons aux choses sérieuses.. voici la recette ;o)

Pour une trentaine de gaufres doubles, il vous faudra :

320g de farine
8 oeufs
40 cl de lait
1 sachet de levure chimique
de l’extrait de vanille
2 càs d’huile de tournesol
1 pincée de sel

Faire tiédir le lait avec l’extrait de vanille. Si vous voulez légèrement sucrer votre pâte, rien ne vous empêche d’ajouter à l’a place de l’extrait de vanille, 1 ou 2 sachets de sucre vanillé.

Dans une gros cul de poule, mélanger ensemble les poudres (farine, sel et levure) avec un fouet.

Incorporer les jaunes d’oeufs un par un en prenant soin de mettre les blancs de côté car il faudra les monter en neige.

Ajouter l’huile, mélanger puis commencer à verser le lait tiédi progressivement sans cesser de fouetter afin d’obtenir un mélange bien homogène.

Mettez les blancs dans la cuve de votre robot avec une pincée de sel et montez les en neige bien ferme.

Il ne reste plus ensuite qu’à les incorporer dans la pâte puis à faire cuire vos gaufres.

Brioche feuilletée

Aujourd’hui j’ai tenté pour la première fois de faire une brioche feuilletée. Ca me titillait depuis longtemps et je m’y suis enfin mise.

Finalement, ce n’est pas très compliqué. Il faut juste vous armer de patience, bien respecter les temps de pousse et de pause entre les tours.

Pour réaliser votre pâte à brioche avec laquelle vous ferez 2 brioches, il vous faudra :

200g de lait
1 sachet de levure sèche à brioche (j’utilise celle de chez Demarle https://boutique.guydemarle.com/pates-a-pain-et-levures/118-preparation-pour-pates-briochees-5-sachets-de-25.html)
80g de sucre
5g de sel (uniquement si vous utilisez de la levure fraîche)
500g de farine T45 + 20g
2 oeufs
100g de beurre froid en cubes

Pour le tourage
300g de beurre

Sirop
30g d’eau
30g de sucre

En premier lieu, il vous faudra faire tiédir le lait et y dissoudre la levure.

Placer le lait tiède mélangé à la levure dans la cuve de votre robot, ajouter la farine, le sucre (et le sel si vous utilisez de la levure autre que celle de chez Demarle) et les deux oeufs et pétrir avec le crochet pendant quelques minutes jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Sortir le beurre du frigo, le découper en cubes, l’ajouter à la pâte et pétrir à nouveau pendant 2 minutes. Quelques secondes avant la fin du pétrissage, ajouter 20g de farine.

Sortez la pâte de la cuve du robot et formez un boule. Placez-la dans un cul de poule et filmez avec du film étirable.

Laisser pousser au moins 1h30 à température ambiante, à l’abri des courants d’air. Votre pâton doit au moins doubler de volume.

Pendant que votre pâte pousse, préparez votre beurre.

Découpez 6 morceaux de 50g et placez-les côte à côte sur une feuille de papier sulfurisé. Placez-en une autre sur le beurre et aplatissez-le à l’aide d’un rouleau à pâtisserie en lui donnant la forme d’un beau rectangle d’à peu près 20 x 30 cm et replacez-le au frais emballé dans le papier sulfurisé.

 

Profitez aussi du temps de pousse de votre pâte pour réaliser le sirop en faisant bouillir l’eau avec le sucre, puis laisser refroidir et réserver.

Quand votre pâte a fini de pousser, placez-la sur votre plan de travail fariné et dégazez-la en appuyant dessus avec les mains puis reformez une belle boule que vous allez filmer au contact avec du film alimentaire étirable. Placez-la à son tour au frigo pour stopper la pousse pendant au moins une heure.

Au bout de ce temps, reprenez votre pâte et étalez-la en forme de rectangle d’à peu près 50 x 30 cm.

Placez  votre pâte à l’horizontale (côté le plus long au-dessus) devant vous et mettez le beurre au centre du rectangle que vous aurez formé avec la pâte. Rabattre les 2 côtés de pâte qui dépassent de chaque côté par dessus afin de renfermer le beurre à l’intérieur.

Vous allez maintenant réaliser le premier tour en étalant le pâton sur plus ou moins 60 à 70 cm de long et en rabattant le tiers inférieur sur le milieu, puis en ramenant le tiers supérieur par dessus.

Tournez le pâton afin d’avoir l’ouverture vers la droite, emballez-le dans du film alimentaire et placez au moins 20 minutes au frigo.

Répétez cette opération encore 2 fois en prenant soin de toujours avoir l’ouverture de la pâte sur votre droite avant de l’étaler et de replacer votre pâton emballé au frigo au moins 20 minutes entre chaque tour.

Après le 3ème tour et à nouveau 20 minutes de pause au frigo, étaler le pâton en un grand rectangle de 40 x 50 cm.

Placez-le à nouveau à l’horizontale devant vous et badigeonnez, à l’aide d’un pinceau, la longueur en haut du rectangle, sur 3 cm, avec le sirop que vous avez préparé au préalable.

Roulez la pâte en serrant bien en commençant par le bas pour former un grand boudin. A la fin, bien appuyer sur la soudure qui va se faire grâce au sirop.

Placer ce rouleau, soudure vers le bas, sur un plateau et réserver 20 minutes au congélateur, ce qui va vous simplifier la découpe des tronçons de pâte.

Au bout des 20 minutes, reprendre votre rouleau de pâte et découper 12 tronçons de taille égale puis les placer à plat en les répartissant dans 2 moules à cake graissés, couvrir et laisser pousser à nouveau encore au moins 1 heure à température ambiante, toujours à l’abri des courants d’air.

Pendant que la brioche fini de pousser, préchauffer le four à 180° puis, enfin, faire cuire pendant 35 à 40 minutes selon votre four.

 

N’ayez pas peur des longues explications. Essayez en prenant bien votre temps et vous verrez, vous allez y arriver ;o)

 

Génoise facile au citron vert

Aujourd’hui je vous propose une super recette de génoise au citron vert qui accompagnera tous vos gâteaux aux fruits.

Je l’utilise à chaque fois que je fais mon tutti frutti.

Avant de vous donner la recette complète de mon tutti frutti (je l’ai dans la tête et dois encore prendre le temps de la rédiger et surtout vous la décrire dans le bon ordre), voici déjà ce qu’il vous faut pour réaliser sa base.

 

Ingrédients

250g de sucre
200g de farine
4 œufs
1 sachet de levure chimique
1 citron vert

Réalisation

Râper finement le zeste de citron vert

Mélanger la farine avec la levure et le zeste de citron vert et réserver

Dans le batteur, mettre les œufs et le sucre puis faire tourner pendant environ 5 minutes jusqu’à ce que l’appareil double de volume

Ajouter ensuite le mélange farine levure zestes de citron vert et laisser tourner encore 1 minute

Verser dans un moule à manqué (beurré et fariné à bord haut si vous utilisez un moule à manqué autre qu’en silicone sans oublier de mettre un disque de papier cuisson au fond de celui-ci pour faciliter le démoulage)

Faire cuire 30 minutes à 175° (ne surtout pas ouvrir le four pendant la cuisson)

Démouler et laisser refroidir.

L’idéal est de la préparer la veille pour que les arômes de citron vert s’imprègnent bien dans le biscuit.

Gâteau super fondant light au chocolat

J’ai repéré cette recette sur différents blogs et vu que mon petit mari doit surveiller son taux de sucre, vous me connaissez,  je me suis dit que j’allais l’essayer.

Bien que la Stevia remplace le sucre, j’ai trouvé le premier essai un peu trop sucré à mon goût. J’ai donc recommencé en diminuant un peu le sucre et ai utilisé un chocolat noir à 70% au lieu de 54%.

Par contre, quand je dis que ce gâteau au chocolat est super fondant et light, il l’est vraiment… pas de beurre, pas de sucre, pas de farine, pas de lait.. qui dit mieux? On pourrait presque en manger sans fin (faim)…

Je ne vous fais pas attendre plus longtemps, voici la recette.

Temps préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 35-40 minutes

Pour un gâteau de 6-8 personnes il vous faut :

200g de chocolat noir à 70% (de la marque Poulain à cuisiner)
200g de courgette (épluchée, épépinée et râpée)
4 œufs entiers

30g de stévia (au lieu des 40g préconisés dans les autres recettes)
1 càs d’extrait de vanille liquide (ou bien utiliser de la stévia à la vanille… oui oui ça existe)
30g de maïzena
20g de cacao non sucré (genre Van Houten)

 

Réalisation

Commencer par préchauffer le four à 180°

Faire fondre le chocolat en morceaux ou bien les pistoles durant 1 minute au micro-ondes, mélanger au bout d’1 minute et remettre 1 minute de plus puis remuer pour homogénéiser (perso je préfère le faire fondre au bain marie).

Laver, peler, épépiner et râper finement la courgette.

Séparer les jaunes et les blancs d’œufs.

Mélanger les jaunes avec la stévia et la vanille puis y ajouter le cacao en poudre et la moitié de la courgette râpée.

Incorporer la maïzena et le chocolat fondu, puis ajouter le reste de courgette.

Monter les blancs en neige et les mélanger avec délicatesse dans la préparation.

Verser dans un moule à manqué (20 cm) beurré (là ça devient tout de suite moins light) ou dans un moule en silicone (type demarle) pour rester dans le total light puis enfourner pour 35-40 minutes selon votre four.

Démouler à la sortie du four.

Il est possible de le glacer avec un peu de chocolat fondu, mais pour moi il se suffit à lui-même… trop de chocolat tue le chocolat…

Si vous ne dites à personne qu’il est à base de courgettes, personne ne s’en rendra compte. Par contre si vous avouez, personne ne vous croira mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Gâteau moelleux aux mirabelles

Je vous ai présenté il y a quelques temps la recette de mon gâteau moelleux à la rhubarbe qui a d’ailleurs fait l’unanimité auprès de toutes les personnes qui l’ont goûté.

Du coup, comme j’ai encore pas mal de mirabelles mais pas assez pour faire des confitures, pour changer de la traditionnelle tarte aux mirabelles, je me suis dit pourquoi ne pas adapter la recette du gâteau à la rhubarbe à celle d’un gâteau aux mirabelles.

Il n’y a donc quasiment rien qui change dans la recette hormis le fait que j’ai ajouté de l’eau de vie à la mirabelle dans ma pâte à gâteau.

Je vous redonne donc ici la recette.

Ingrédients

500 à 600g de mirabelles dénoyautées
75g de beurre demi-sel
120g de sucre

Pour la pâte à gâteau :

100g de beurre
150g de sucre de canne
3 oeufs
250g de farine T45
100g de lait
1 sachet de levure chimique
1 gousse de vanille
3 càs d’eau de vie de mirabelles (facultatif)

Réalisation

Préchauffer le four à 180°

Laver, dénoyauter et découper les mirabelles en quatre puis réserver.

Dans un moule à manqué, disposer les 75g de beurre demi-sel et le sucre puis passer au four pendant 12 minutes.

Pendant ce temps,  mettre les 100g de beurre dans un saladier et passer au micro-ondes pendant 25sec pour ramollir le beurre. Pour éviter cette étape, pensez à sortir votre beurre du frigo à l’avance pour le travailler plus facilement en pommade.

Au bout de 12 minutes, sortir le moule du four et venir y disposer les quartiers de mirabelles et bien les répartir.

Reprendre le beurre qu’on a passé au micro-ondes ou qu’on a bien sorti à l’avance et y ajouter le sucre de canne.

Bien travailler le mélange et y incorporer les oeufs, un par un, en fouettant bien pour obtenir une pâte homogène et légère.

Ajouter la farine et la levure chimique au mélange, commencer à bien les incorporer à la pâte et ajouter le lait quand ça devient trop dur à travailler et bien mélanger.

Enfin, ajouter les graines de vanille que vous aurez obtenues après avoir fendu en deux la gousse de vanille à la pâte et l’eau de vie (facultatif).

Une fois la pâte bien homogène, venir la verser et bien la répartir sur toutes les mirabelles dans le moule à manqué à l’aide d’une maryse et enfourner le gâteau pendant 45 minutes à 180°

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A la sortie du four, attendre quelques minutes puis démouler.

Vous n’avez plu qu’à faire goûter votre gâteau tout moelleux et goûteux à votre entourage accompagné d’un bon café ou d’un bon thé.