Linguine alle vongole (aux coques)

J’adore les manger, mais je n’en n’avais jamais encore fait jusqu’ici. Pour moi, c’est LE plat de pâtes italien par excellence.

En Italie, à la carte, on le trouve souvent en « primo piate », c’est-à-dire après l’entrée. Il s’agit d’un plat d’apparence très simple qui ne nécessite que très peu d’ingrédients. Cependant, pour la réussite de la recette, il faut choisir les meilleurs ingrédients… des pâtes de très bonne qualité, des coquillages très frais et il faut surtout réussir les différentes cuissons (pâtes, coquillages) et obtenir un assaisonnement maîtrisé pour que le plat soit savoureux.

Quand les « linguine alle vongole » sont bien préparés, c’est un délice plein de saveurs… si on ferme les yeux, en les dégustant, on s’imagine au bord de la mer, on sent le soleil couchant nous caresser la peau, on voit les plages de sable fin italiennes, on voyage…..

Pour revenir sur terre, évidemment, en France, on ne trouve pas facilement des « vongole » alors on se tourne vers des palourdes qui leur ressemblent beaucoup même si la chair des vraies « vongole » est plus tendre et leur coque plus fine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ingrédient pour 2 personnes

  • 600g de vongole veraci (si vous en trouvez) sinon à défaut de palourdes
  • 300gr de linguine (je prends des Barilla)
  • une gousse d’ail
  • un bouquet de persil
  • un verre de vin blanc sec
  • huile d’olive
  • poivre

Ce qui est sympa avec cette recette, c’est qu’on peut la préparer à l’avance.

Commencer par retirer tous les coquillages cassés. Ensuite on lave bien les palourdes en les rinçant dans plusieurs eaux, puis on les laisse tremper une petite heure.

Faire cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau. Les pâtes finiront de cuire avec les vongole. Il ne faut donc pas trop les cuire (arrêter la cuison 2 à 3 minutes avant le temps indiqué sur le paquet) et les passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson.

Arroser les pâtes avec un filet d’huile d’olive, bien mélanger et réserver.

Egoutter les palourdes et les faire sauter dans 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, à feu très vif.

Bien remuer et enrober les palourdes d’huile, ajouter le vin blanc, la gousse d’ail hachée, poivrer généreusement (surtout ne pas ajouter de sel car les palourdes sont très iodées et rendront du sel à la cuisson). Personnellement, j’aime bien ce qui est relevé et j’ajoute en plus un peu de piment d’espelette.

Stopper la cuisson au bout de 5 minutes et égoutter les vongole en prenant soin de récupérer le jus de cuisson en le filtrant finement car les palourdes peuvent rendre un peu de sable à la cuisson. Réserver les palourdes et le jus de cuisson séparement.

Voilà, tout est prêt !

Quelques minutes avant de servir, prendre une très grande sauteuse et y réchauffer le jus à feu vif et le faire réduire deux ou trois minutes.

Rajouter les vongole et les linguine et bien mélanger. Couvrir et laisser chauffer quelques minutes en prenant soin de remuer régulièrement.

Parsemer de persil ciselé et servir sans attendre accompagné d’un bon vin blanc fruité et frais.

Régalez-vous !

Une réflexion au sujet de « Linguine alle vongole (aux coques) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.