La Brasserie La Lorraine ré-ouvre ses portes

La Brasserie La Lorraine est située au 7 Place d’Armes à Luxembourg. Elle a été créée en 1983 et a une capacité d’accueil de 90 personnes en intérieur + 90 personnes en terrasse.

La Formule Business Lunch est à 29 €, le plat du jour à 17€ et le menu est à partir de 39€. Ses horaires d’ouverture sont de 11h30 à 23h00.

Institution pour certains, lieu mythique pour d’autres, la Brasserie La Lorraine, a été reprise à la fin de l’année dernière par François Poitrinal et Benjamin Debris. D’important travaux ont été réalisés afin de rendre ses lettres de noblesse à cet établissement célèbre pour ses poissons, ses fruits de mer et son exceptionnelle carte des vins. Le banc d’écaille est de retour et le vivier sera présent le temps des beaux jours. Les deux nouveaux propriétaires gèrent déjà plusieurs brasseries à Paris, au travers de leur société Union des Cafés de Paris, aidés en cela par leur directeur des opérations Kévin Montay.

Au cours de la conférence de presse à laquelle j’ai eu la chance d’être conviée, Monsieur Poitrinal nous a raconté que sa famille, originaire du Luxembourg, a bien connu l’âge d’or de La Lorraine. C’était pour eux le restaurant des déjeuners familiaux du dimanche. Quand il a appris que l’établissement était en vente, il a saisi l’occasion. C’est un investissement, mais aussi un projet de passion et un challenge, car connaissant le potentiel de ce lieu mythique, il a entrepris des travaux lourds de rénovation conforme aux meilleurs standards de la profession.

Voulant offrir à sa clientèle un accueil chaleureux et une atmosphère conviviale autour d’une cuisine saine et naturelle, la décoration en cours de finalisation rappellera le grand large et l’air marin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La clientèle visée est la clientèle habituelle de La Lorraine constituée aussi bien de déjeuner familiaux que de repas d’affaires, mais aussi une clientèle nouvelle et des personnes de passage à Luxembourg souhaitant trouver un lieu et un accueil à la fois sympathique et de grande qualité.

Les nouveaux propriétaires se sont associés à l’équipe déjà en place pour mûrir leurs réflexionS et créer la nouvelle carte, à des prix raisonnables, orientée sur les produits de la mer. A l’instar des brasseries traditionnelles, ils ont mis en place un service continu pour déguster un plateau de fruits de mer, à toute heure, ou savourer une bonne bière du Luxembourg en terrasse. L’ancienne équipe a été reprise et les deux responsables, Mathieu et Yoan sont présents dans l’établissement depuis plus de 10 ans.

Ayant à coeur de faire un clin d’oeil aux origines et à l’histoire de La Lorraine, de leurs réflexions, est également ressortie la nécessité d’un étal de poissons et de fruits de mer qui était l’attraction du restaurant pendant de nombreuses années. D’ailleurs, l’écailler est déjà en place et vu son succès, ils sont certains de ne pas s’être trompés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai d’ailleurs eu la chance de faire la connaissance de Monsieur Joel Dupuch, le plus célèbre ostréiculteur du Bassin d’Arcachon, au cours du délicieux repas qui a suivi la conférence de presse. Je suis certaine que vous le connaissez aussi vu sa très belle filmographie dont, entre autres, Les petits mouchoirs, Jappeloup, Ne le dis à personne…

De nombreux autres projets sont encore à l’étude ou seront très vite mis en place au sein de l’établissement, comme, des cours d’oenologie et des dégustations de vins, la possibilité de privatiser une partie de l’établissement pour des déjeuners d’affaires ou des conférences, la mise en place d’un système de fidélisation de la clientèle, d’un prix littéraire en 2019 pour le roman gourmand… plein de choses dont je ne manquerai de vous reparler le moment venu.

J’ai passé un excellent moment en compagnie de Monsieur Poitrinal, de ses équipes et de Monsieur Joel Dupuch et les en remercie encore. Je ne peux que vous recommander La Brasserie La Lorraine, ne serait-ce que, dans un premier temps, pour la beauté des lieux et sa décoration chaleureuse et cosy….on se croirait dans un luxueux voilier.. et dans un second temps, pour sa cuisine raffinée. J’ai eu la chance pour pouvoir y manger un savoureux carpaccio d’espadon, suivi de tendres coquilles St Jacques sur leur lit de poireaux et d’un dessert à base de mirabelles, petit clin d’oeil à la Lorraine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Encore une excellente adresse à répertorier et à recommander !

Virée à deux en Italie

Et voilà, les vacances sont déjà finies… une semaine c’est bien trop court et vu le temps qu’il fait ici, je n’ai qu’une envie, c’est de refaire ma valise et repartir, mais avant, il faut quand même que je vous raconte un peu notre virée à deux… Je vous préviens, ça risque d’être un peu long…

Histoire de changer d’air (moins de pollen pour moi au bord de la mer) et d’aller chercher un peu de soleil, j’ai réservé début mai un séjour d’une semaine du 20 au 27 mai dans l’hôtel où nous avions passé nos vacances l’année dernière à Caorle http://www.villes.co/italie/ville_caorle_30020.html

Le Park Hotel Pineta http://www.parkhotelpineta.it/ est un très bel hôtel, très bien situé au bord de la Spiaggia di Levante. On y est très bien accueilli et tout y est fait et pensé pour qu’on y passe un séjour plus qu’agréable. La preuve, c’est qu’on y est retourné pour la deuxième fois consécutive tellement nous avions été ravis de notre premier séjour l’année dernière. D’ailleurs, rien de tel que des photos un peu plus bas dans l’article pour vous montrer ce très bel établissement plutôt que trop de blablas….

Mais avant d’arriver à Caorle et d’y passer de bons moments, nous avons du « surmonter » (mdrrrrrr) quelques épreuves…

Pour ne pas perdre un jour, j’avais réservé une nuitée via Booking.com à Sirmione et nous sommes partis le 19 mai au matin pour faire le voyage en deux étapes et en profiter pour visiter Sirmione sur les rives du Lac de Garde.

Partis avant 8h30 le matin, en roulant normalement, mon gps indiquait que nous devions arriver aux alentours de 15h30 maximum, ce qui nous laissait le temps de visiter la ville et de profiter de ses magnifiques paysages. Seulement,  c’était sans compter le passage du fameux tunnel du Gothard, sur les départs en vacances des allemands, sur un car qui a pris feu dans le tunnel du San Bernardino qui a forcé les autorités à dévier tous les allemands qui partaient en vacances vers le tunnel du Gothard, sur les travaux, etc.

A 28km du fameux tunnel de près de 17km de long, nous voilà stoppés net dans notre élan… arghhhhhhhhh. J’allume la radio et apprends que nous devrions en avoir pour 4h d’attente avant d’avoir le droit de pénétrer sous ce tunnel. Avec le recul, je pense que les prévisions de 4h d’attente annoncées à la radio étaient « psychologiques » (sans doute se sont-ils dit que c’était un délai d’attente psychologiquement « acceptable » pour les voyageurs), car en réalité, ce sont 7h que nous avons mis pour atteindre le tunnel (faites le calcul….28km en 7h, un record du monde de la lenteur en voiture je suppose mdrrrrrrrrrrr).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final, nous sommes arrivés à Sirmione à 22h50 non sans avoir pris soin de contacter l’hôtel en voyant le temps passer et la nuit arriver pour les avertir de notre important retard histoire de ne pas se retrouver sans point de chute le soir après cette journée de voyage plutôt stressante et éreintante.

Cependant, on n’était pas encore au bout de nos peines. J’avais choisi l’hôtel Broglia http://www.hotelbroglia.it/hotel/ vanté sur Booking.com pour sa très bonne situation, ses belles chambres, sa propreté, etc… Arrivés sur place, tout correspondait à ce que j’avais lu sur le site SAUF notre chambre qui ne correspondait en rien aux photos de la chambre que j’avais sélectionnée et réservée, à part le prix à payer, 160 euros pour une nuit et un petit déjeuner. On s’est donc retrouvés, crevés de la route, dans une chambre délabrée, avec les prises arrachées des murs, le papier peint taché qui se décollait des murs, les portes de la douches qui étaient cassées et qui ne coulissaient pas, une décoration plus que vieillotte…  Je pense que si nous étions arrivés à 15h30 comme prévu, jamais je n’aurais laissé passer ça, mais là vu l’heure et notre état de décrépitude, on a préféré en rire et se mettre au lit direct en se disant que demain était un autre jour. Je n’ai d’ailleurs pas eu le réflexe de prendre des photos de la chambre.. à quoi bon.

On a quand même bien dormi, le petit déjeuner était plus que sympa ainsi que le personnel, l’établissement était très beau et je suppose que les autres chambres non réservées via booking.com et pour de plus longs séjours étaient bien plus belles et dans un meilleur état que la nôtre. Ca ne nous a toutefois pas empêché de profiter et de visiter Sirmione, de faire un tour de la presqu’île en bateau et de se dire qu’il fallait y revenir et approfondir les visites après en voir pris plein les yeux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sirmione sur le Lac de Garde

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était ensuite temps de reprendre la route pour les un peu moins de 300km qui nous restaient à faire pour parvenir à notre destination finale, Caorle, aussi nommée la Perle de l’Adriatique.

Comme l’année dernière, nous avons bénéficié d’un accueil très chaleureux au Park Hotel Pineta et avons eu la chance de pouvoir profiter d’une chambre entièrement rénovée à la décoration très classe et moderne.

Il ne nous restait plus qu’à nous installer et commencer à profiter de notre virée à deux en Italie.

Au programme de la semaine :

Allez, je vous montre quelques photos de notre semaine pour vous donner envie…

Le Park Hôtel Pineta à Caorle http://www.parkhotelpineta.it/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre chambre Bellavista

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gastronomie italienne….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Venise et le Café Florian… 32 euros pour un latte macchiato, un capuccino et l’honneur d’écouter les musiciens qui jouent dans la galerie du café… on ne vit qu’une fois ;o)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Paysages Suisses à l’aller et au retour…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La plage à Caorle… et Caorle by night..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà… j’ai encore des tonnes de photos et de vidéos mais j’ai peur de vous bassiner… en attendant, j’espère que je vous ai donné envie. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et/ou questions, je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

Le Miel de quartier

Hello tout le monde,

aujourd’hui, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir des ruches et des abeilles dans un endroit plutôt inattendu.

En effet, le magazine Kachen http://kachen.lu/ et l’hôtel Sofitel Luxembourg Europe au Kirchberg, nous ont invité sur les toits de l’hôtel pour un excellent petit-déjeuner dont le thème était le « miel de quartier ».

Passionné par le miel et les abeilles, l’apiculteur Hugo Zeler, a implanté ses ruches en ville et notamment sur les toits de l’hôtel Sofitel au Kirchberg.

Depuis le printemps 2017, ce sont en effet huit ruches pour environ 400 000 abeilles qui vivent sur le toit de l’établissement et qui, nous a-t-il expliqué, vont principalement faire du miel de colza car les abeilles, il faut le savoir, vont en général chercher du pollen de 600 m jusqu’à 3 km autour de leurs ruches. Pas folles les ….. ah non, ici ce sont des abeilles et pas des guêpes mdrrrrrrrrrrrrr, en tous cas, pas folle la Reine de la ruche qui vit au maximum 5 ans et qui, pendant ces années, ne sort jamais et laisse faire le plus dur du travail à ses petites ouvrières qui, elles, passent leur temps à butiner pour récolter le nectar qu’elles vont rapporter à la ruche pour remplir les alvéoles (des cases en cire) qui constituent les rayons de la ruche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mme Marie-Hélène Onursal, directrice général du Sofitel Luxembourg Europe au Kirchberg nous a également expliqué que cette action répond à la politique du groupe hôtelier en matière de sensibilisation à la biodiversité, de lutte contre le gaspillage ainsi qu’à la consommation de produits locaux. D’ailleurs, le miel récolté sur les toits de l’établissement sera, entre autres, utilisé par l’hôtel pour ses excellents petits-déjeuners dont nous avons pu avoir un aperçu ce matin.

Avec 40 ruches placées dans différents quartiers à Luxembourg-Ville (Kirchberg, Limpertsberg, Bonnevoie et bientôt la Cloche d’Or), dans des entreprises ou chez des particuliers, Hugo Zeler pense récolter 20 kg de miel par ruche dès cet été. De quoi alimenter de nombreux petits-déjeuners et/ou faire de nombreuses pâtisseries au bon goût de miel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Encore une belle découverte et surtout j’ai adoré cette visite agrémentée d’un excellent petit-déjeuner sur les toits de l’hôtel. Une super initiative que de placer des ruches en ville sur des toits, non?

Vous voulez en savoir plus? c’est ici que ça se passe -> https://www.hunnegkescht.lu/

Kachen Atelier by Miele – Ateliers culinaires by Miele

Hello tout le monde,

ça fait un petit moment que je n’ai pas pris le temps de rédiger un article, pourtant ce n’est pas la « matière » qui manque… comme toujours c’est le temps…

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler des ateliers culinaires organisés chez et par Miele à Luxembourg.

Le dernier auquel j’ai participé,  la semaine dernière, était une fois de plus génial! Le thème était « Fast, Easy and Design Cooking » et l’atelier dispensé par Sylvie Simon, une des cheffes de chez Miele.

Au cours de cet atelier, nous avons réalisé et dégusté le menu suivant :

 

Oeuf parfait en couette moelleuse de petits pois

 

 

 

 

 

Noisettes d’agneau en croûte d’herbes

 

 

 

 

 

 

 

Sablé aux fraises

 

 

 

Quand on arrive sur place, on est accueilli comme des rois(reines). Une petite coupe de crémant nous est servie et c’est l’occasion de faire connaissance avec les autres participants à l’atelier culinaire.

On découvre tout de suite le menu et les ingrédients du jour et après il n’y a plus qu’à s’armer de ses ustensiles de cuisine et c’est parti pour se préparer un bon petit repas qu’on dégustera ensuite tous ensemble. Un pur moment de partage et de convivialité!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai refait l’oeuf parfait sur sa couette moelleuse de petits pois hier et un filet mignon de porc à la place de la noisette d’agneau en croûte d’herbes pour Pâques et pas besoin de vous dire que tout le monde a adoré!!!

Si vous voulez en savoir plus sur les cours de cuisine organisé par Miele, je vous invite à aller jeter un oeil ici https://www.miele.lu/fr/c/ecole-de-cuisine-cuisine-active-avec-un-chef-professionnel-3885.htm et à surfer sur leur site pour découvrir tous les autres cours qui existent.

Si vous aimez manger sain, si vous êtes intéressés par les nouveaux modes de cuisson (vapeur, sous vide, basse température…), je ne peux que vous conseiller ces cours, vous en serez ravis à coup sur!!!

 

Nouvelle carte chez Cocottes à Luxembourg

Hello les ami(e)s qui me suivez. Aujourd’hui, je suis allée découvrir la nouvelle carte du printemps mise en place dans les restaurants Cocottes http://www.cocottes.lu/fr/accueil/ à Luxembourg.

Un pur bonheur!!… comment vous dire, j’ A D O R E… autant la déco de chaque restaurant, le concept et ce que l’on y trouve à manger.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec 40 recettes à la nouvelle carte, de nouveaux pictogrammes sont apparus :

  • le Vegan pour les personnes à la recherche d’une alimentation sans aucun produits issu des animaux ou de leur exploitation
  • le Superfood ou Superaliment  qui contient une très grande quantité de vitamines, minéraux, antioxydants, fibres et autres nutriments bons pour la santé sans effets négatifs.

On peut aussi retrouver à la vente 5 nouvelles recettes de sandwiches sans lactose ainsi qu’une recette végétarienne par catégorie (baguette, moelleux red and green et wrap). A noter que les moelleux sont faits maisons et que leur couleur spécifique est due à l’utilisation de produits naturels (épices, jus…).

Pour le moelleux noir : curry noir et charbon en infime quantité
Pour le moelleux rouge : jus de betterave
Pour le moelleux jaune : curcuma et curry

Dans les salades, toujours plus de produits bio comme entre autres du boulgour, du quinoa blanc, rouge et noir, de l’amarante, de la chlorella, du sarasin…

A la carte, on retrouve aussi :

  • les soupes miso… ce fameux bouillon japonais à base de pâte fermenté de haricots de soja (haute teneur en protéines), gingembre et piment avec 3 options de gyoza (ravioli japonais farci) : légumes, poulet ou scampis
  • sans oublier de nombreux plats exquis en bocau.
  • des plats traiteur et des pâtisseries à emporter
  • des desserts bio : grué de cacao, acérola, sarrasin, avoine sans gluten, copeaux de coco, pitaya, açaï
  • des jus frais, des smoothies…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce midi, j’ai pu déguster un risotto aux scampis crémeux et goûteux à souhait, en dessert j’ai opté pour un dessert à base de graines de chia au thé matcha et aux fraises (composé de marmelade de fraises justes cuites sans sucres ajoutés, des graines de chia d’origine du Mexique, riche en oméga 6 et 9 en fibre et en protéines, vitamine B9, calcium, magnésium, antioxydant et minéraux) et de thé Matcha (poudre très fine de thé vert frais moulu du Japon), le tout accompagné d’une eau vitaminée et antioxydante au goût de pêche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me suis R E G A L E E !!!!!

Chez Cocottes, ce n’est pas uniquement beau, bon et sain. Chez Cocottes on retrouve aussi une démarche éco-responsable (plats dans des bocaux en verre, couverts 100% biodégradables et tri sélectif éco-conscient), des produits de saison et locaux, que du naturel, 100% qualité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il ne vous reste plus qu’à y aller pour vous en rendre compte par vous-mêmes. Le plus compliqué pour vous sera de vous décider dans le choix du menu que vous allez déguster sur place ou que vous emporterez soit au bureau soit pour votre repas du soir si vous avez la flemme de cuisiner après une longue journée au travail.

Cactus s’engage avec sa campagne « Bewosst »

Ca fait un bail que je dois vous en parler, mais pour cela il me fallait prendre un peu de temps pour vous rédiger un article à ce sujet. Je vous préviens d’ores et déjà, il sera sans doute un peu long, mais j’espère qu’il vous intéressera.

Comme indiqué dans le titre de cet article, les magasins luxembourgeois Cactus http://www.cactus.lu/fr ont décidé de s’engager au travers d’une campagne appelée « Bewosst » qui veut dire « en pleine conscience ».

En effet, un constat s’impose, les habitudes de consommation ont considérablement changé depuis les dernières années et les techniques de production ont considérablement évolué.

Les « natural drink », le « natural food » ou encore l’alimentation « SANS » sont de plus en plus recherchés par les consommateurs qui veulent choisir, comprendre ou savourer ce qu’ils aiment sans culpabiliser au sujet du contexte, de l’origine, du mode et des conséquences de production.

Chaque mois Cactus partage avec nous (les blogueurs) son engagement pour les nouveaux trends, les alternatives saines et les produits de qualité sans compromis en nous permettant de tester certains produits qu’ils ont sélectionné pour nous.

En janvier 2018 démarrait la campagne « Bewosst drénken » (boire tout en étant conscients des ingrédients que la boisson choisie contient et de la provenance de ses composants) qui fait suite au constat que les boissons comme le soda, les jus de fruits et limonades, sont à ce jour décriées, notamment pour leur teneur trop importante en sucre qui peut conduire à des conséquences négatives pour la santé.

Les thés et les infusions ont le vent en poupe.  Les thés glacés au goût du fait maison, les eaux de coco, de bouleau, les limonades artisanales, retrouvent leurs adeptes et font fureur.

A ce titre, Cactus nous a fourni les produits témoins suivants :

Hanfbléien Téi – Naturpark Our : une tisane 100% naturelle aux fleurs de chanvre, cueillies à la main, issues de cultures situées au Luxembourg dans le Parc Naturel de l’Our.

Je vous rassure, cette variété de chanvre est dépourvue de THC (Tétrahydrocannabinol) et sa consommation n’est donc pas interdite. D’ailleurs, il faut savoir que cette infusion de chanvre favorise une bonne digestion et un bon fonctionnement des organes internes, donc il ne faut pas s’en priver.

 

Eau de Bouleau de Belseva

La sève de bouleau est une eau végétale naturelle qui coule des arbres et qui est légèrement sucrée et agréable à boire.

Idéale pour tous ceux, soucieux d’un mode de vie alimentaire sain, qui recherchent des produits 100% naturels, sans conservateurs, faibles en calories et très agréables à boire.

 

Cocodrink Alnatura

Cette boisson rafraîchissante et biologique est composée à 100% du pur jus d’une jeune noix de coco verte.

Vous goûtez une délicate saveur de coco, douce et légèrement sucrée qui, bien fraîche, est une bien agréable manière d’hydrater son corps.

Même dans la vinothèque de Cactus il est possible de découvrir une panoplie de vins produits à partir de raisins cultivés de manière biologique, sans désherbants, sans pesticides.

En février 2018 c’est la campagne « BEWOSST fëschen ! À quoi ressembleront nos mers de demain ? » qui a démarré toujours d’après le constat que les ressources marines ne sont pas inépuisables et que le nombre d’espèces marines sont surexploitées.

 

Cactus s’engage donc à garantir une qualité irréprochable de ses poissons frais en optant pour une pêche responsable afin de contribuer au développement durable des mers.

Il est tout à fait possible de consommer des produits de la mer en respectant des principes éthiques et en soutenant les entreprises du secteur de la pêche qui se
mobilisent au quotidien pour des produits de qualité tout en respectant la nature et les trésors qu’elle recèle des mers.

Pour que cela soit possible, le service achat de Cactus collabore au quotidien avec des maisons de pêche qui recourent à des pratiques de pêche responsable et se rend régulièrement sur les lieux de pêche ou d’élevage à la rencontre de ses fournisseurs.

Cactus s’engage également à offrir le meilleur rapport qualité/prix à ses clients tout en s’interdisant d’acheter au meilleur prix si le poisson provient de grands bateaux industriels qui utilisent des chaluts de fond. Cactus ne propose pas non plus d’espèces menacées d’extinction ou liées à des méthodes de pêche controversées et respecte la taille des poissons.

L’enseigne soutient par ailleurs l’aquaculture biologique, ainsi que les producteurs régionaux et s’engage à développer cette offre dans le futur !

Elle favorise aussi activement la pêche ‘’petits bateaux’’, c’est-à-dire une pêche côtière de courte durée garante d’une fraîcheur irréprochable !

Elle soutient activement des pêcheurs qui exercent la pêche à la ligne car cette méthode de pêche assure la durabilité des espèces, ainsi qu’une qualité exceptionnelle !

Cette capture dite ‘’à la palangre’’ (longues lignes avec plusieurs centaines d’hameçons) présente de nombreux avantages :

  • moins de stress pour les poissons par rapport à la pêche au chalut (filet),
  • pas de dommages lors de la capture, le poisson n’ayant pas été comprimé dans un filet,
  • moins de risque de capturer d’autres variétés de poissons, contrairement aux
    autres méthodes de pêche qui emprisonnent toutes sortes de poissons
  • et un impact très limité sur l’environnement et les fonds marins qui ne sont pas endommagés.

Cactus a sélectionné des marques qui valorisent la pêche durable non seulement pour ses comptoirs poissonnerie mais également en épicerie et au rayon des surgelés.

Ce mois-ci Cactus nous a fourni les produits témoins suivants :

Les conserves de poisson Fontaine (thon – sardines)  qui s’appuient sur une utilisation raisonnable et durable des ressources marines.

 

La marque pionnière veut également préserver les ressources marines pour les
générations futures avec des produits certifiés par les deux plus grands certificateurs pour la pêche durable, MSC et Friends of the Sea, et elle
suit également le programme Dolphin Safe.

Restaurant Le Manège – Formule Lunch Buffet

Depuis quelques semaines, le Casino 2000 de Mondorf-les-Bains a mis en place une formule Lunch Buffet tous les dimanches de 11h30 à 16h00 dans son restaurant Le Manège https://casino2000.lu/fr/restaurants/le-manege/.

Comme vous le savez, j’ai eu la chance de pouvoir aller découvrir cette formule hier et de la tester pour vous.

D’ailleurs je remercie au passage Catherine Noël et Anne Leick pour leur accueil chaleureux comme d’habitude.

Dans un très joli cadre feutré dont la couleur dominante est le rouge, vous avez accès à un buffet à volonté plus qu’alléchant de produits d’excellente qualité et de luxe dans lequel vous retrouverez :

  • des douceurs salées froides dont entre autres du foie gras, du saumon fumé, du saumon à la parisienne, des huîtres, des moules, des bulots, des crevettes, de la salade Piémontaise, de la salade de céleri à la moutarde, différentes charcuteries, des tranches de rosbif, des légumes grillés, des smoothies vitaminés…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  • des douceurs salées chaudes dont de tendres morceaux de pavé de veau sauce whisky, un excellent canard à l’orange, un gratin dauphinois bien fondant, du riz pilaf et des légumes au beurre de truffe

 

  • un buffet varié de fromages affinés à merveille que je vous laisse découvrir en vidéo
  • des douceurs sucrées dont une grande fontaine à chocolat, des fruits frais (fraises, mures, mangue bien mûre…), des entremets, des tartelettes aux fruits, des religieuses, des éclairs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme vous pouvez le voir, il y en a pour tous les goûts.. vous n’avez qu’à vous laisser tenter !

La formule entière est à 47 euros par personne (hors boissons) et vu son succès, il est plutôt conseillé de réserver vos places au (+352) 26 678 – 4.

Attention, le restaurant se trouvant au sein du Casino 2000, son accès est uniquement réservé aux personnes majeures munies d’une pièce d’identité.

 

GOOD MOOD – GOOD FOOD – LUNCH BUFFET
AU RESTAURANT « LE MANÈGE »

Une formule qui va plaire à tout le monde et que je ne peux que vous recommander. Le plus dur est de ne pas savoir par quoi commencer tant le choix est grand.

Une chose est certaine, j’y retournerai ! Le dimanche c’est fait pour profiter… une petite grasse matinée, on se douche, on s’habille et hop on file au Restaurant le Manège pour un bon Lunch Buffet !