Le Salon des Douceurs by The Storm Events à Luxembourg

Hello tout le monde,

ce Week-end a eu lieu la première édition du Salon des Douceurs à Luxembourg organisé par The Storm Events et parrainé par Yves Jehanne, Chef pâtissier chez Groupe Steffen et également Président du groupe des Sucrés du Lux dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises.

Pour moi, ça a été un véritable Week-end de folie complètement exceptionnel grâce à eux et j’en profite pour les remercier à nouveau pour cette magnifique opportunité.

Je le répète, de folie et exceptionnel, car grâce à Scylla Pearce, Gaina Gailie et le reste de l’équipe de The Storm Events ainsi qu’à Yves Jehanne, j’ai pu participer à ce magnifique Salon en tant que blogueuse passionnée par la pâtisserie.

Pour l’occasion, j’ai préparé plein de douceurs (mon fameux moelleux aux pommes, des crumchies, des sablés à la noisette ou encore aux amandes, des financiers au thé matcha et framboise, de la brioche nature et aussi fourrée à la pâte à tartiner à la noisette que je fais moi-même avec mes propres noisettes) que j’ai pu faire déguster à tous les visiteurs du Salon qui passaient devant mon stand qui pour l’occasion avait été décoré par mon amie Nathalie Rabassi qui adore créer des ambiances diverses, romantiques, cocooning. De plus, octobre étant le mois du « rose » nous n’avons pas manqué l’occasion d’y faire allusion comme vous pourrez le constater sur les photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au cours de ce week-end, j’ai également eu la chance de pouvoir assister deux excellents pâtissiers lors de Master class:

Paul Bungert pâtissier à l’hôtel Sofitel pour le restaurant Oro e Argento (la meringue éphémère qui fait partie de son dessert monochrome autour de l’orange est mortelle!!!! j’adore le peps qu’elle vous balance dans la bouche!) et Nicolas Maslanka avec qui j’ai réalisé un Paris – New York à la cacahuète qui déchire un max!!!!

J’ai pu rencontrer tout plein de monde avec qui j’ai pu échanger, partager dont plus particulièrement, M. Mickael Azouz, champion du monde de la pâtisserie en 1989 qui m’a félicitée pour la qualité de mes sablés (je ne vous raconte même pas comment ça m’a émue…)

 

M. Thierry Hommel qui produit, à mon avis, la meilleure tarte au fromage au monde…. waouw, un vrai nuage!!! Si vous êtes dans les environs de St Avold, filez chez lui en acheter une et vous me direz ce que vous en pensez.

Et cerises on the cake, j’ai aussi pris part aux deux concours amateurs organisés durant le week-end. Le thème du premier concours qui avait lieu samedi était « Le gâteau au chocolat » et l’autre, qui a eu lieu dimanche « Le gâteau de mon enfance ».

Je peux vous dire que niveau participantes, et oui nous n’étions que des filles, il y avait du lourd et de très beaux et bons gâteaux ont été proposés.

 

Je termine 3ème du concours du gâteau au chocolat avec mon entremets « Saveurs des mille et une nuits » composé d’un financier noisettes, d’une mousse au chocolat noir, d’un insert mousse à l’orange avec zestes et éclats d’oranges confites, le tout recouvert d’un glaçage miroir noir.

 

 

 

Quant au concours du gâteau de mon enfance, je grimpe sur la 2ème marche du podium avec mon St (dés)Honoré (car revisité à ma façon), composé d’une pâte feuilletée légèrement caramélisée recouverte d’une très fine couche de crème diplomate à la vanille, de choux fourrés avec une crème diplomate à la vanille et du caramel au beurre salé, recouverts d’un craquelin et une finition à la crème chantilly mascarpone vanille pochée à la douille St Honoré.

 

Quand je vous dis au début que j’ai passé un Week-end exceptionnel et de folie, vous me croyez maintenant?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Murmure du Printemps…..

Parfois, quand je vois des chouettes concours sur Facebook, j’y participe.

Sur la page FB du Casino 2000 https://casino2000.lu/fr/, j’ai vu passer un concours qui offrait de gagner un séjour dans une cabane dans les arbres. Je me suis dit, pourquoi pas sans y croire réellement, et j’ai joué car je sais que c’est vraiment le genre de séjour que mon mari apprécie.

Bien m’en a pris, car au final, toujours sans y croire j’ai eu la chance énorme de remporter le séjour.

J’étais super heureuse et à la fois remplie d’appréhension car les petites bêtes et moi (genre les araignées, les moustiques, les guêpes ou autres) on est pas très copines, même si je sais que les petites bêtes ne mangent pas les grosses mdrrrrrrrrr.

Au diable les appréhensions… après avoir récupéré notre coffret gagnant, j’ai pu réserver notre séjour, début juin.

Les cabanes dans les arbres sont gérées par Bol d’Air La Bresse https://www.bol-d-air.fr/. Chaque cabane a sa propre histoire, sa propre thématique, sa décoration et son ambiance. Elles sont toutes équipées de toilettes sèches et chacune a un accès privatif à une salle de bain située à quelques pas de la cabane.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au moment de la réservation, j’avais la possibilité de choisir parmi les cabanes suivantes : la Baraque du Don Suisse ou le Murmure du Printemps pour 2 à 4 personnes et la Cabane du Pêcheur ou le Repaire de l’Explorateur pour 2 à 5 personnes. Il existe encore d’autres cabanes toutes aussi originales et plus jolies les unes que les autres.

D’après le descriptif et aussi d’après ce que mon mari aime, j’ai choisi de réserver la cabane Murmure du Printemps perchée à 7 mètres de hauteur dans les sapins. Moi qui ai le vertige, j’en fait des efforts pour mon chéri, non? mdrrrrrrrrrr.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En tous cas, ça en valait vraiment la peine, je ne regrette pas, bien au contraire. J’ai eu l’impression de retomber en enfance….

A notre arrivée, notre panier repas du soir était déjà sur place, tout était mis au frais dans le petit frigo qui fait aussi office de mini bar. Nous n’avions plus qu’à nous mettre à table dès qu’on en avait envie. Le matin, un panier nous a été livré au pied de la cabane et accroché à la corde qui nous permettait de le remonter à la cabane sans avoir besoin de descendre. Le pied!!! De vrais enfants, je vous dis mdrrrrrrrrrr…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petit déjeuner livrer au pied de la cabane

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous vous demandez pourquoi aller passer un séjour à la Clairière aux Cabanes, je vous répondrais :

  • pour la magie du lieu et pour le voyage hors du temps : les cabanes sont magnifiquement intégrées au sein de 20.000m2 de nature avec rivière, moraine, tourbière, montagnes, forêt, la décoration est aboutie avec un réel souci du détail, quand vous en avez testé une, vous n’avez qu’une envie, en tester une autre à cause de la quiétude du site et du mélange heureux de modernité et de tradition
  • pour la sensation de bien-être : les cabanes sont cosy, les prestations hôtelières y sont de qualité, les paniers repas et les petits déjeuners y sont copieux et font la part belle aux délicieux produits locaux
  • pour un super moment en communion avec la nature qui y est sublimée et respectée au travers entre autres du recyclage, de l’économie d’énergie, des toitures végétales, des zones de compost, des matériaux de récupération, des essences de bois locales (mélèzes, châtaigniers, accacias, douglas…)
  • pour la situation géographique, les Vosges et plus particulièrement La Bresse, à 15 minutes du lac de Gérardmer, à 1h de l’Alsace et sa route des vins, à proximité de nombreux lacs et étangs de montagne, zone de départs de randonnées à pied ou vtt, parcours d’orientation, de santé, pêche en lacs ou rivières et proche des stations de ski, donc une région active en toutes saisons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous, c’est sur, on y retournera et j’espère les faire découvrir à ma famille également tellement on a apprécié ces deux jours sur place et surtout aussi pour profiter de toutes les activités qu’il est possible de faire au Parc Bol d’Air : le fantasticable, la Bol d’Air Line, le Bois des Lutins, le par d’Aventure, saut à l’élastique, parapente… etc.  Et si jamais vous y allez en juin, je vous conseille de ne pas rater le spectacle sons et lumières itinérant qui vous emmènera à la recherche d’un chemin de vie sur le Sentier des lumières https://bol-d-air.fr/boutique/?r=sentier

Je ne pouvais pas manquer de vous parler de cet endroit enchanteur et je remercie encore le Casino 2000 pour le super séjour qu’on a passé grâce à leur concours ainsi que toutes les personnes à l’accueil de la Clairière aux Cabanes à qui nous avons eu à faire pour leur sympathie et leur excellent accueil.

 

Il faut que je vous raconte…

Comme celles et ceux qui me suivent régulièrement le savent, depuis le printemps nous avons adopté 9 poulettes pondeuses. 3 rousses, 3 blanches et 3 noires.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon petit mari leur a fabriqué un poulailler 4 voire 5 étoiles (mdrrrrrrrrrrrrrr) plein de perchoirs et de pondoirs pour qu’elles se sentent bien.

Cet été, grâce à leur générosité, on pouvait ramasser entre 6 et 9 œufs par jour. Rien à voir avec les œufs qu’on peut acheter en grandes surfaces, même si je choisissais déjà des œufs de poules élevées en plein air. Il faut dire qu’on les gâte bien nos poulettes et qu’elles n’ont que des bonnes choses à manger. Entre leurs graines, les insectes qu’elles picorent dans les 10 ares qui sont à leur disposition et les restes de table, les fruits et les légumes qu’on leur donne, elles ne sont pas à plaindre et sont voraces nos poulettes.

Vu que dès qu’on leur apporte à manger, elles sont toujours dans nos pieds, deux jours avant de partir en vacances et de les laisser à la garde de la famille, mon mari a marché accidentellement sur la patte d’une des poulettes blanches. Suite à ce malencontreux accident, voilà que la poulette s’est mise à boiter. Du coup, on n’est pas partis tranquilles car elle avait vraiment du mal à se déplacer et s’isolait de ses frangines.

C’était sans compter sur ma très gentille belle sœur qui a très bien pris soind d’elle et lui a porté secours en tentant le tout pour le tout. Avec un bâton de glace, elle lui a confectionné une atèle permettant à la poulette de poser à nouveau sa patte et de gambader avec ses autres sœurs. Vu que la petite bête souffrait quand même, elle lui a donné un peu d’advil (dosage enfant) après avoir fait des recherches sur le net.

Et bien je vous le donne en mille, notre poulette blanche remarche comme si elle n’avait jamais rien eu et pète à nouveau la forme en passant son temps à galer dans la terre pour trouver des insectes.

Merci à notre infirmière de poulettes qui lui a évité le pire. Quelle aventure !!! Je ne pouvais pas ne pas vous raconter ça, si?

C’est une fois de plus la rentrée….

Hello tout le monde,

une fois de plus, c’est la rentrée….. le temps, les jours, les mois passent et ne se ressemblent pas.. la seule chose qui reste immuable, c’est que je manque toujours autant de temps pour rédiger mes articles.

Mais comment fait-elle, devez-vous vous demander mdrrrrrrrrrrrrrr… et bien je me le demande moi-même, je vous rassure. A force d’être partout, on finit par être nulle part.

J’ai pourtant plein de choses à vous raconter et de recettes à vous partager. Cette année a été bien active… je dois vous parler des Vosges et du séjour que j’ai gagné grâce à un concours Facebook dans les cabanes dans les bois à La Bresse, je dois aussi vous parler du séjour que nous avons passé au Domaine de la Klaus en Moselle, cadeau que nos enfants nous ont offerts à Noël… de très belles découvertes.

Depuis peu, nous avons fait l’acquisition d’un très beau camping-car d’occasion avec lequel nous venons de partir plus de 3 semaines en passant par la Suisse, le Lac de Garde, la côte Adriatique en Italie, puis retour par Gênes, Menton, les Gorges du Verdon, Lespignan, Valras Plage, EmpuriaBrava, le lac du Salagou, le Viaduc de Millau… ceci explique peut-être aussi un peu le fait que j’ai encore moins de temps qu’avant à consacrer à mes articles. Et puis je vous l’avoue, je me suis posée beaucoup de questions quant à l’utilité de « nourrir » ce blog. Suis-je lue, est-ce que mes articles plaisent, est-ce que ça intéresse quelqu’un… Enfin voilà quoi…

Lue ou pas, je vais quand même continuer, à mon rythme pour celles et ceux qui me suivent et qui me demandent régulièrement des recettes.

Donc, c’est reparti pour un tour jusqu’à la prochaine rentré en 2020 au moins !

A très vite pour les articles et recettes à venir et bonne rentrée à tout le monde.

 

Dinner Hopping Luxembourg

Hello tout le monde, il faut que je vous raconte une expérience que mon mari et moi avons eu la chance de faire la semaine dernière.

J’ai vu passer un concours sur Facebook organisé par Dinner Hopping Luxembourg auquel j’ai participé sans plus de conviction que ça car je ne pensais pas avoir une seule chance de gagner et devinez quoi? Et bien bingo, j’ai gagné au tirage au sort un Gourmet Tour dans un American School Bus aménagé en salle de restaurant et bar…. Je vais tout vous raconter….

Le rendez-vous était fixé vendredi dernier à Luxembourg, sur la place du Glacis à 19h15 pour un départ à 19h30.

Le concept du Dinner Hopping  https://dinnerhopping.lu/ est d’emmener ses convives dans différents restaurants tout au long d’un trip en bus autour de Luxembourg. Trois arrêts sont prévus dans trois restaurants différents, uniques et soigneusement sélectionnés selon le thème de la soirée.

J’ai donc eu la chance de gagner un Gourmet Tour qui nous a amenés à découvrir trois restaurants gastronomiques situés autour de Luxembourg et la veille du départ nous avons reçu le menu pour faire notre choix et le transmettre aux organisateurs.

Pour l’entrée au B13 http://b13.lu/ nous avions le choix entre :

La Plancha “B13” et le Pain au Levain (notre choix)
ou
La crème d’asperges bien garnie de ses pointes

Pour le plat au Hesper Park Restaurant https://hesperpark.lu/ nous avions le choix entre :

Steak de Lapin braisé au beurre et romarin, crème de moutarde légère et morilles glacées (Servi avec gratin de pommes de terre) (choix de mon mari)
ou
Le pot au feu de tomates garni de légumes du potager local, aromatisé de plaines herbes aromatiques (Servi avec une tartine à la crème de fromage de Beaufort)
ou
La truite fario préparée au moment, au fumoir, légumes du potager de Munsbach, beurre blanc (mon choix)

Et, pour finir en beauté avec le dessert, nous nous sommes rendus à l’Atelier Windsor https://www.windsor.lu/ avec un choix à faire entre :

Les glaces et sorbets « custom made » (notre choix)
ou
L’ île flottante caramélisée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois arrivés à notre lieu de rendez-vous, on nous a chaleureusement accueillis dans le bus avec un verre de champagne, puis installés à notre table avec quelques amuse-bouche en attendant que tous les participants au Gourmet Tour arrive pour pouvoir démarrer.

Le bus est superbement aménagé et est très confortable. Il dispose d’une très bonne sono ainsi que de jeux de lumières très sympathiques qui donnent une très belle ambiance tamisée une fois que le soir arrive. Un joli bar occupe également une partie du bus et tout a vraiment été très bien pensé dans les détails jusqu’à prévoir des aimants sous les verres afin qu’ils ne bougent pas lors du déplacement du bus entre chaque restaurant.

Un jeune chanteur luxembourgeois, très talentueux, Andrea Galleti https://www.designingentertainment.lu/andrea-galleti.html, nous a également accompagné tout au long de notre voyage avec ses chansons et sa guitare et a contribué, lui aussi, à la réussite de cette fabuleuse soirée grâce à la super ambiance qu’il a apportée dans le bus entre chaque étape.

Le bus, à chaque étape, vient se stationner juste devant le restaurant. Ensuite, à chacun des trois arrêts, les équipes des restaurateurs sont montés à bord du bus pour mettre la table et nous apporter les plats que nous avions choisi au préalable. Il est également possible d’utiliser les toilettes de chaque restaurant ou de faire une pause cigarette pour les fumeurs. Chaque arrêt dure entre 30 et 40 minutes, puis une fois la table débarrassée, c’est reparti pour le restaurant suivant.

Je peux vous assurer qu’on est loin de regretter cette soirée surprise et découverte et qu’on le refera plus que certainement étant donné que plusieurs thèmes sont disponibles (soirée italienne, asiatique…) et qu’il est également possible de privatiser le bus pour des anniversaires par exemple. L’ambiance était vraiment très bonne, les différentes équipes à la hauteur, les repas et le dessert exquis. Une vraie belle découverte que je recommande à tout le monde!

Merci M. Luc Reis pour cette superbe soirée!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La famille va s’agrandir…

Coucou… dans quelques jours, notre famille va s’agrandir…. 6 poulettes vont arriver à la maison.

Ca fait un bail qu’on y pense et mon chéri leur a d’ailleurs construit de ses petites mains un joli poulailler.

Il parait que c’est simple d’élever des poules, mais j’avoue que moi ça me fait flipper un peu. Vu que nous sommes à la campagne, j’ai peur qu’elles se fassent attaquer par les fouines, les renards ou autres prédateurs.

Ensuite, la question qu’on se pose, coq ou pas coq? Il paraît que ces messieurs font régner l’ordre dans le poulailler et établissent une hiérarchie dans le harem mdrrrrrrrrrrr et si on prend un coq, est-ce que les voisins vont râler si monsieur les réveille au lever du soleil?

 

Enfin bref, le 29 mars prochain il y aura un peu plus de vie dans le jardin et en attendant on va essayer de s’informer au maximum pour savoir ce qui est bien ou pas pour ces petites bêtes.

 

 

 

Nous avons choisi 3 poules pondeuses rousses, idéales pour les débutants comme nous, qui pondent jusqu’à 300 oeufs à coquille brune par an et 3 poules Leghorn blanches originaire d’Italie qui pondent jusqu’à 320 oeufs à coquille blanche par an.

J’ai déjà hâte de les voir pondre et de pâtisser avec les bons oeufs frais de nos poulettes élevées en plein air.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de cette nouvelle aventure avec nos futures poulettes. Si vous avez des conseils, nous sommes bien entendu preneurs ;o)

Cocottes rue Chimay à Luxembourg

Je vous avoue que la semaine dernière, j’ai été super gâtée… non seulement je suis allée assister à des workshops culinaires et pâtissiers au Spring Break mais j’ai aussi eu la grande chance et le privilège d’être invitée jeudi, en compagnie d’autres blogueurs et de la presse, à découvrir la nouvelle carte de printemps chez Cocottes à Luxembourg.

Je ne sais pas où ils vont chercher leurs idées, mais chez Cocottes, impossible de se lasser de leurs plats tant ils sont variés, sains, équilibrés et renouvelés sans cesse.

A base de produits frais, sans gluten, sans lactose, des soupes, des sandwiches, des salades, des wraps, des bocaux, des quiches, des plats classiques, une carte incroyable. Impossible de ne pas trouver quelque chose qui convienne.

En fait le plus compliqué chez Cocottes, c’est de faire son choix !

Si vous ne connaissez pas encore ces restaurants, je vous invite.. que dis-je… je vous recommande d’y aller vite car non seulement vous serez ravis par la carte, mais vous mangerez aussi dans un endroit convivial, cosy et chaleureux, un peu comme à la maison.

Je vous laisse vous régaler avec les photos que j’ai prises sur place au restaurant Cocottes, rue Chimay à Luxembourg, à deux pas de la Place d’Armes, du Palais Grand Ducal et de nombreux jolis endroits à découvrir au Centre de la Ville de Luxembourg.

 

Le restaurant rue Chimay

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La belle table joliment décorée qui nous était réservée….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certains des plats que nous avons pu déguster

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et si vous y allez, n’oubliez pas de participer au Spring Contest en prenant un de vos plat en photo en utilisant le cadre « insta » en carton disponible en boutique comme ci-dessous par exemple, mais en visant mieux que moi… ça ne devrait pas être compliqué mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Ce diaporama nécessite JavaScript.