La French touch

Me revoilà avec la suite de notre périple.

Après notre superbe semaine en Italie, bien trop courte à mon goût et à refaire, nous avons repris la route direction Marseille pour passer faire un coucou de 3 jours chez ma soeur.

Alors que nous avons eu un temps superbe toute la semaine, nous avons quitté Caorle sous un ciel menaçant et un temps lourd. Avant de repartir définitivement, nous avons fait une première halte chez un des petits producteurs locaux dont les étals fleurissent au bord de la route où nous avons acheté des fruits et légumes (pastèque, prunes, abricots, oignons rouges, tomates…) de sa propre production puis à San Donà di Piave pour faire quelques dernières courses (polenta blanche, articles de cuisine, biscuits, viande pour le bbq du soir chez ma soeur…).

Nous voilà partis à nouveau pour un minimum 8h de route, direction la Ligurie vers Gênes. C’était un dimanche et nous étions pratiquement seuls sur la route. Partis sous les nuages, la pluie et les orages, on retrouve très vite le ciel bleu et la chaleur qui va avec. La région et les paysages sont magnifiques.. de vastes plaines avec des champs de maïs, de tournesols ou des vignes, puis des collines et enfin, nous voyageons entre la mer et les collines. Nous passons Gênes, San Remo puis arrivons Vingtimille et passons enfin la frontière pour nous retrouver à Menton aux alentours de 16h30.

Là, d’un commun accord, on se décide de sortir de l’autoroute et d’aller faire un petit tour à Menton le temps de nous dérouiller les jambes en nous promenant un peu et de faire une petite pause café et manger une bonne glace rafraîchissante sur une terrasse au bord de la mer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du peu que nous avons rapidement vu de Menton, c’est une ville magnifique où nous retournerons très certainement afin de la découvrir plus en profondeur, ainsi que Gênes et San Remo d’ailleurs que j’aurais bien voulu visiter aussi. Pas toujours facile de tout voir ou alors il faudrait faire une étape chaque jour et je ne vous dis pas le nombre de jours de congé qu’il faudrait prendre pour pouvoir prendre le temps…. vivement la retraite comme dis mon mari….

Il est maintenant temps de reprendre la route et de terminer notre périple vers Marseille où nous sommes attendus et où nous sommes arrivés après 20h30.

Comme d’habitude, quand on a peu de temps sur place, on va partout et nulle part à la fois et surtout on fait selon les emplois du temps de chacun. Une visite à Cassis comme à chaque fois, parce que j’adore, puis à St Cyr sur Mer et une excursion en bateau un soir vers les Iles du Frioul. Le temps passe toujours trop vite malheureusement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une amie m’avait conseillé la brasserie de son frère, l’Océan, à Sausset-les-pins https://www.facebook.com/Loceansausset13/, que nous n’avons pas eu le temps de visiter cette fois-ci, mais qui n’est que partie remise lors de notre prochain passage dans la région.

Mercredi, il était déjà temps de repartir, cette fois, direction Lespignan https://fr.wikipedia.org/wiki/Lespignan dans le Languedoc-Roussillon pour aller faire un petit coucou jusqu’à samedi soir chez ma mère. Sur la route, j’avais proposé à mon mari de faire une petite halte aux Baux-de-Provence que je connaissais déjà mais pas lui, puis après cette étape, de nouveau de façon improvisée, nous avons fait une halte à Arles pour y visiter ses arènes et flâner dans ses rues. Encore une très belle région à traverser où l’on passe des rizières aux champs de tournesols, aux vignes, et où l’on croise dans la campagne des chevaux de camargues, les fameuses vachettes et taureaux de la région.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le temps de reprendre la route et de terminer notre itinéraire, le temps avait bien changé et avons fini notre périple sous un nouvel orage du tonnerre.

Le jeudi matin, un petit tour au marché le long de la plage de St Pierre la Mer s’imposait. Malheureusement pour nous , il y avait un tel vent à décorner les boeufs et de plus très frais, que la plupart des marchands n’étaient pas venus. Ceux présents avaient bien du mal à garder leurs étals sans que rien ne s’en envole à chaque bourrasque. Du coup, l’après-midi, nous sommes allés faire un petit tour à Béziers puis à Valras-Plage avant de rentrer en fin de journée.

Vendredi, l’Espagne étant à un jet de pierre, nous avions prévu une petite virée à Roses près d’Empuria Brava. Là aussi, après avoir flâné dans les rues piétonnes de la ville, déjeuner sur une terrasse au bord de la mer dans un restaurant super sympa, l’Estrop http://www.estrop.es/index.php?idioma=french, dont le patron produit sa propre huile d’olives et la propose sur ses tables avec ses olives en dégustation. Une T U E R I E !!!!! Je n’ai pas pu m’empêcher d’en rapporter une bouteille. Ensuite, le temps de repasser faire quelques courses (oui, encore des courses mdrrrrrrrrrrrrrrrrr) dans l’une des grandes surfaces où tous les français frontaliers viennent faire leurs courses en raison des prix nettement plus avantageux qu’en France, il était déjà temps de reprendre la route et de rentrer vers Lespignan.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déjà samedi et notre dernier jour dans la région avant de repartir le soir vers 20h puisque mon mari préférait reprendre la route de nuit plutôt que le dimanche matin. Nous voilà donc partis en visite jusqu’à Gruissan, là où se trouve les vignobles des Vins Pierre Richard http://www.vinspierrerichard.com/domaine, que je m’étais promise de visiter la prochaine fois que je serais de passage quelques jours chez ma mère. Après avoir découvert la région et surtout Gruissan, je le comprends très bien quand il dit que sa passion pour le vin a commencé par un paysage. On ne peut que tomber amoureux de cette belle région. Bien qu’une fois de plus le vent soufflait très fort, le Cers nous a-t-on dit sur place, nous avons pris le temps de parcourir les petites rues de Gruissan et de flâner sur son marché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au détour d’une rue, j’ai repéré un Monsieur qui était présent avec quelques livres et m’en suis approchée. Il s’agissait de Monsieur Jean-Pierre GROTTI  http://www.aude-en-romans.fr/pages/biographie.php, écrivain romancier local qui dédicaçait certains de ses romans. Je n’ai bien entendu pas pu résister à lui acheter un de ses romans, Revoir Margot, dont la très belle histoire se déroule dans la région, et pour lequel j’ai eu droit à une jolie dédicace de sa part.

Il était déjà temps de remonter en voiture et de nous diriger vers les vignobles recherchés… c’était sans compter tomber à nouveau sur un nouvel endroit magnifique situé quelques (kilo)mètres avant notre but ultime, le salin de Gruissan http://www.lesalindegruissan.fr/ où une nouvelle halte et visite s’imposaient tellement c’était beau!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir fait un tour du site et aussi de la boutique, cette fois nous arrivons enfin chez Monsieur Pierre Richard, sur son domaine Château Bel Evêque où nous avons pu déguster ses vins en compagnie d’autres touristes et amateurs de bons vins arrivés en même temps que nous sur place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà, nos vacances arrivent à leur fin… c’est la tête remplie d’images, d’odeurs et de bons moments passés que nous reprenons la route vers notre Nord-Est presque natal et qu’on se demande déjà quand est-ce qu’on reviendra…

Au revoir Lespignan et le Sud de la France…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’espère n’avoir pas été trop longue et que vous aurez réussi à aller jusqu’au bout de ce nouvel article. Comme toujours, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions.

A très bientôt pour de nouvelles histoires et recettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.