La tarte au sucre de mon enfance

Hello les gourmand(e)s, depuis que je vis en France, je n’ai jamais retrouvé une seule tarte au sucre comme on la mangeait le dimanche chez ma grand-mère. Vous savez, avec une pâte moelleuse et une garniture sucrée et coulante (un peu comme un flan).

Alors, après plusieurs essais de recettes, je vous propose la recette la plus proche de la tarte que je mangeais quand j’étais enfant, qui est plutôt rapide et simple à faire.

Voici la liste des ingrédients pour réaliser la pâte :

250g de farine
25g de sucre
1 gros oeuf
20g de levure fraîche de boulanger
1 càc de sel
75ml de lait
50g de beurre mou

et pour la garniture (appareil):

3 oeufs
150ml de crème fraîche liquide
250g de sucre fin
50g de beurre

La première étape est de préchauffer le four à 200°

Faire tiédir (pas plus de 30°) le lait et y délayer la levure fraîche.

Ensuite, verser dans le robot muni de son crochet à pâte, la farine, le sel, le sucre, l’œuf et la levure délayée dans le lait tiède puis mélanger jusqu’à obtenir une belle pâte homogène qui se détache des bords.

Ajouter le beurre mou en petits morceaux et battre à nouveau jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se détache du bol du robot.

Mettre de la farine sur le plan de travail et y abaisser la pâte à l’aide du rouleau à pâtisserie.

Graisser votre moule à tarte (20 cm) et déposer dans le fond un rond de papier cuisson (astuce pour éviter que le fond n’attache au moule).

Déposer la pâte abaissée dans le moule et faire adhérer les bords au moule en appuyant légèrement avec les doigts.

Pour une fois, ne pas piquer la pâte.

Maintenant, il ne reste qu’à préparer la garniture.

Prendre un bol et y casser et battre les 3 œufs puis à l’aide d’un pinceau, dorer les bords de la tarte avec les œufs battus.

Une fois les bords dorés à l’oeuf, ajouter la crème liquide aux œufs et battre à nouveau ( = appareil).

Saupoudrer le fond de pâte à tarte avec le sucre et y déposer des petites noix de beurre.

Il ne reste qu’à ajouter l’appareil à base d’œufs et de crème et d’enfourner pendant environ 25 minutes.

Laisser tiédir, démouler et vous n’avez plus qu’à vous régaler pour le goûter. La tarte se mange froide également. Miaaaaammmmmmmm…..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mes premiers bocaux

Hello les ami(e)s,

ça y est, depuis le temps que je voulais m’y essayer, hier j’ai fait mes premiers bocaux stérilisés avec les haricots verts de mon jardin tout comme le faisaient nos grands-mères.

L’air de rien, nos mamies s’en donnaient du mal… ça n’a l’air de rien comme ça et ce n’est pas compliqué en soi, mais c’est un sacré boulot quand même.

Il faut commencer par bien nettoyer ses bocaux et leurs caoutchoucs (joints), gage de qualité et d’hygiène de vos conserves. Ensuite, il faut aller cueillir les légumes, ici en l’occurrence les haricots verts…(et ça vaut bien une séance de sport moi je vous le dis mdrrrrrrrrrrrrr). Une fois récoltés, il ne faut pas attendre pour s’en occuper. Plus les légumes sont fraîchement cueillis mieux c’est, bien entendu.

Là, c’est parti pour un bon moment de travail… il s’agit de bien laver les haricots, ensuite de les équeuter et d’ôter les fils s’ils en ont. Selon la quantité, vous en avez pour un bon bout de temps… L’étape suivante, une fois tous les haricots équeutés, c’est de les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante non salée. A savoir qu’il est aussi possible de ne pas les blanchir et de les mettre crus dans les bocaux. Chacun ses choix. Une fois blanchis, bien égoutter les haricots et les passer sous l’eau froide. Puis, commencer à les ranger verticalement dans les bocaux.

Faire bouillir de l’eau salée à environ 20g/litres et couvrir vos haricots jusqu’à à peu près 2 cm du bord du bocal (pour éviter de vous brûler si ça déborde quand vous fermerez vos bocaux).

Ebouillanter les joints des bocaux pour qu’ils deviennent plus souples afin de pouvoir les poser plus facilement sur les bocaux, puis fermer et procéder à la stérilisation.

Pour savoir combien de temps stériliser mes bocaux, je suis allée visiter le site des bocaux Le Parfait http://www.leparfait.fr/recettes. Leur site est génial et en plus il est plein de recettes.

Vu que j’ai des tonnes de courgettes, mes prochains bocaux seront des bocaux de velouté de courgettes. Il n’y aura plus qu’à les ouvrir et les faire réchauffer en hiver…. c’est cool, non?

BROCHETTES PIQUE-NIQUE

dsc_0303

Pour 24 pièces – Temps de préparation 10 minutes – Temps de cuisson 20 minutes

1 courgette moyenne

140g de farine

½ sachet de levure chimique

10g de sucre de canne

60g d’huile d’arachide (6cl)

20g de lait (2cl)

2 œufs

2 pointes de couteau de mélange 4 épices

sel

 

Etape 1

Préchauffer votre four à 180°C (th.6).

Râper la courgette et réserver.

 

Etape 2

Dans un cul-de-poule, mélanger la farine, la levure et le sucre.

Ajouter l’huile d’arachide, le lait, les œufs, le mélange 4 épices et le sel.

Mélanger au fouet et incorporer la courgette.

 

Etape 3

Préparer des empreintes à mini cupcakes ou mini bouchées et les garnir au ¾ de votre préparation.

Faire cuire au four non ventilé à 180°C (th.6) pendant 20 minutes environ.

Laisser refroidir 5 minutes avant de démouler, puis composer des brochettes en alternant 1 tomate cerise, une mini bouchée, une tranche de charcuterie ou de saumon fumé et un cube de feta ou autre fromage à votre goût (brie, gouda…)

TOMATES SECHEES MAISON A L’HUILE D’OLIVE

dsc_0346

Pour 1 bocal de tomates – Temps de préparation 15 minutes – Temps de cuisson 2h30 minutes

 

1kg de belles tomates parfumées et mûres (type roma)

Sel ou mieux encore du sel bio au romarin et au citron

Huile d’olive

2 branches de thym frais

 

Etape 1

Préchauffer votre four à 100°C (th.3-4).

Laver les tomates et ôter leur pédoncule puis les couper en quartiers.

 

Etape 2

Déposer les quartiers de tomate debout côté peau sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Parsemer de sel et mettre à sécher pendant 2h30 au four.

Les tomates doivent ressortir sèches et ne plus rejeter d’eau.

 

Etape 3

Laisser refroidir complètement et placer les quartiers de tomates dans un bocal en verre lavé type bocal à confiture.

Ajouter les branches de thym frais et lavées.

Recouvrir d’huile d’olive, fermer le bocal et conserver au frais.

 

Ces tomates séchées sont délicieuses seules sur une tranche de pain aux céréales grillée ou, pour l’apéritif, servies avec des morceaux de mozzarella.

Sauté de veau aux olives vertes

Sur le retour de nos vacances en Corse, nous sommes repassés par Aix-en-Provence et au gré de notre promenade, nous avons trouvé un petit restaurant qui s’appelle « le Rendez-Vous » sur la place des cadreurs où nous avons dégusté un excellent sauté de veau aux olives vertes qui m’a donné l’envie d’en refaire un à ma sauce dès que nous sommes rentrés.

Je vous livre ma recette ci-dessous. Pour cela, il vous faudra :

olives

1kg de sauté de veau coupé en cubes plus ou moins gros selon votre goût
1 oignon émincé
1 boîte de purée de tomates ou de tomates pelées (chair de tomates)
200g d’olives vertes dénoyautées (ça évite de se casser les dents :D)
1 cube de bouillon de légumes méditerranéens ou de poule (toujours selon votre goût)
70g de farine
de l’huile d’olive
sel, poivre, piment doux, mélange italien

1/ Détaillez votre sauté de veau en cubes.

2/ Faites chauffer votre huile d’olive dans la sauteuse. Ajoutez les cubes de viande farinés et faites-les dorer.

3/ Une fois votre viande bien dorée, réservez et faites suer votre oignon émincé dans la même sauteuse pendant quelques minutes.

4/ Remettez votre viande et son jus dans la sauteuse. Salez, poivrez et mouillez à hauteur avec de l’eau puis ajouter votre cube, la tomate, le piment doux et le mélange italien.

5/ A ce stade, vous pouvez aussi ajouter des champignons. Perso, je n’en mets pas car mes hommes n’aiment pas ça (pfffffffffffffffff :D)

6/ Laisser mijoter pendant 30 minutes puis ajouter vos olives.

7/ Ensuite laissez mijoter tout doucement à feu doux pendant au moins une heure.

sauté de veau

Vous pouvez accompagner ce plat selon votre goût de pâtes fraîches, de riz ou encore de pommes de terre.

La cuisine c’est aussi une question de feeling émoticône wink avant de resaler, goûtez car n’oubliez pas que les olives apportent beaucoup de sel émoticône wink

Bon appétit !!

Verrine Miss Coquelicot

 

DSC_0193

Vous voulez un dessert simple, qui présente bien et qui va épater vos invités?

J’ai la recette qui va vous plaire et qui va leur en mettre plein la vue et les papilles à coup sur! Vous me direz ce qu’ils en ont pensé ;o)

Composition:

  • crumble sésame ou biscuits en dés
  • framboises fraîches
  • mascarpone coquelicot
  • coulis de framboises

Streusel (pour le crumble)

  • 87g sucre
  • 87g beurre
  • 87g farine
  • 87g poudre d’amandes
  • 18g sésame blond

Préchauffer le four à 180°C

Au batteur, à l’aide de la feuille, incorporer le beurre froid en cubes à la farine. Sabler le mélange. Ajouter le sucre, la poudre d’amande et le sésame. Si vous n’avez pas de batteur, l’opération peut aussi se faire à la main sans problèmes.

Former une boule puis émietter la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner à 180°C four ventilé pendant environ 20 minutes.

Coulis de framboises

  • 200g purée de framboises
  • 50g sucre

chauffer légèrement la pulpe de framboises puis incorporer le sucre. Bien mélanger et réserver au frais.

Chantilly mascarpone coquelicot

  • 200g mascarpone
  • 200g crème fluide à 33% de M.G.
  • 44g sucre
  • 1 gousse de vanille
  • quelques gouttes d’arôme coquelicot

Ouvrir la gousse de vanille en deux et gratter les graines. Mettre tous les ingrédients dans la cuve de votre batteur et faire monter comme une chantilly. Réserver dans une poche à douille au frais.

Montage de la verrine

Placer des morceaux de crumble sésame au fond des verrines.
Poser par-dessus quelques framboises fraîches.
Dresser la chantilly mascarpone à l’aide de votre poche munie d’une douille cannelée et verser le coulis de framboises.
Décorer d’une ou deux framboises fraîches et d’une feuille de menthe.
Vous pouvez aussi ajouter une fleur de pensée comestible (facultatif)

 

DSC_0202

 

Crousti-Fondant Noir & Blanc

IMG_0592

Une recette qui va faire craquer tout le monde. A réaliser dans le moule tablette de chez Guy Demarle ou équivalent.

Temps de préparation : 45 min
Froid : 2h30 min

Ingrédients
pour le croustillant praliné:
65g de gavottes
50g de chocolat au lait
40g de chocolat blanc
80g de praliné

pour la mousse et la coque au chocolat noir:
450g de chocolat noir
4g de poudre de beurre de cacao (mycryo)
200g de crème fraîche liquide (20 cl)
40g de lait tiède (4 cl)

pour la mousse au chocolat blanc:
2g de gélatine (1 feuille de 2 g)
60g + 150g de crème fraîche liquide à 35% de M.G. (21 cl)
60g de chocolat blanc

Préparation du croustillant praliné:

  • broyez les gavottes
  • faites fondre les chocolats au bain-marie et ajoutez le praliné
  • mélangez les gavottes broyées avec le mélange chocolat-praliné
  • versez la préparation dans le moule et faites-la durcir 30 minutes au congélateur
  • démoulez dès la sortie du congélateur et réservez

Réalisation de la coque:

  • faites fondre le chocolat noir au micro-ondes environ 2 minutes 30 secondes en mélangeant toutes les 30 secondes pour bien le faire fondre et éviter qu’il ne brûle
  • la température doit être entre 37 et 40°C pour qu’il soit bien lisse
  • faites baisser la température à 34-35°C puis ajoutez la poudre de beurre de cacao
  • mélangez votre chocolat pour faire baisser la température à 32°C
  • avec un pinceau, tapissez les bords et le fond du moule tablette de chocolat. Laissez durcir le chocolat 15 minutes à température ambiante puis tapissez d’une nouvelle couche puis réservez dans un endroit frais

IMG_0437

Préparation de la mousse au chocolat noir:

  • montez la crème liquide en crème fouettée
  • au bain-marie faites chauffer 160g du chocolat restant, ajoutez le lait tiède en mélangeant rapidement au fouet puis la crème fouettée en mélangeant délicatement avec une spatule haute température
  • garnissez-en le moule et lissez  à la spatule
  • placez au réfrigérateur pendant la préparation de la mousse au chocolat blanc

Préparation de la mousse au chocolat blanc:

  • hydratez la gélatine dans de l’eau froide
  • faites bouillir les 60g de crème liquide, versez-la sur le chocolat blanc puis mélangez au fouet
  • essorez la gélatine puis ajoutez-la au chocolat fondu
  • montez les 150g de crème liquide jusqu’à ce que vous obteniez une texture chantilly et incorporez-la délicatement au fouet
  • terminez de garnir le moule avec la mousse au chocolat blanc
  • placez le croustillant praliné que vous avez réservé dessus puis laissez prendre au réfrigérateur 2 heures avant de démouler